Grève SNCF : la crainte des colonies de vacances

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

La grève SNCF des 6 et 7 juillet inquiète les organismes de colonies de vacances, qui craignent de ne pas pouvoir faire partir tous les enfants par train. 

Nouveau préavis de grève à la SNCF. La CGT et SUD Rail ont appelé mercredi les cheminots à faire grève les 6 et 7 juillet, pour le premier week-end des vacances scolaires, alors même un million et demi de voyageurs sont attendus dans les gares. La CFDT, elle, ne participera pas au mouvement. On ne connaît pas encore l'impact qu'aura cette nouvelle grève sur le trafic des trains, mais beaucoup s'inquiètent déjà pour les départs de la période estivale, à commencer par les colonies de vacances.

Un risque pour la sécurité des enfants. Car si les billets sont pris, les dortoirs réservés et le programme des activités déjà imprimé, il manquera peut-être l'essentiel : le TGV. L'annonce de cette grève est tombée comme un coup de massue chez Wakanga, une association de colonies de vacances, qui s'occupe de 80 enfants.

Malgré tout, son secrétaire général, Quentin Joste, espère pouvoir les faire grimper dans les trains qui circuleront. "Les conditions de confort à bord ne seront pas celles que l'on espérait. Le risque, c'est de ne pas avoir de places assises, avec des enfants répartis dans différentes voitures et des conditions de sécurité qui ne seront pas optimales", alerte-t-il au micro d'Europe 1.


De possibles surcoûts. D'autres organisateurs envisagent d'affréter des autocars, comme la Ligue de l'enseignement qui fait partir chaque année des dizaines de milliers d'enfants en colos. Il est de toute façon impossible de changer la date des départs, indique le directeur Karl Deschamps. "Les choses ne peuvent pas se faire aussi facilement que cela. Si nous devions remplacer des départs de trains par des départs de cars au dernier moment, cela aurait évidemment un surcoût", relève-t-il, également auprès d'Europe 1.