Gratuité dans les TER pour les policiers et gendarmes en Auvergne-Rhône-Alpes

  • A
  • A
Gratuité dans les TER pour les policiers et gendarmes en Auvergne-Rhône-Alpes
@ JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :

Laurent Wauquiez propose la gratuité aux policiers et gendarmes dans les TER de la région Auvergne-Rhône-Alpes, dont il est le président. Une mesure réclamée par le syndicat de droite Alliance Police nationale.

Les policiers et les gendarmes vont voyager gratuitement dans les TER en Auvergne-Rhône-Alpes afin d'offrir "plus de sécurité aux voyageurs par leur présence accrue" dans les trains, a annoncé lundi le président (Les Républicains) de la région Laurent Wauquiez. Ce dispositif, proposé par le syndicat policier Alliance, "aura un coût estimé de 500.000 euros par an, pris en charge par la région", a précisé Laurent Wauquiez lors d'un point de presse. Il sera examiné en assemblée plénière le 17 novembre, en même temps que d'autres dispositifs de sécurité, notamment dans les gares.

Augmenter la sécurité. "Nous avons intérêt à ce qu'un maximum de policiers et de gendarmes empruntent nos TER. Cela offrira plus de sécurité aux voyageurs par une présence accrue. Dorénavant, il faudra savoir qu'un passager dans un train pourra être un policier et qu'il pourra avoir son arme de service", a relevé le président de la région. Le ministère de l'Intérieur a autorisé les policiers à être armés quand ils sont hors service.  

Une revendication syndicale. "La gratuité était une revendication de notre syndicat au niveau national. Deux autres régions l'ont pour l'instant mise en place, PACA (Provence-Alpes-Côte d'Azur) et les Hauts-de-France. On espère que d'autres régions suivront", a souligné pour sa part Pierre Tholly, secrétaire régional du syndicat Alliance Police nationale. "Il n'y a aucune corrélation entre cette décision et les mouvements sociaux actuels qui témoignent d'un ras-le-bol général des policiers", a-t-il ajouté.

"Un geste symbolique". Ce sera un système de carte à l'année offrant la gratuité aux policiers et gendarmes sur tous les TER (trains et cars) dans l'ensemble de la région et pas seulement pour les trajets domicile-travail. "Offrir la gratuité, c'est aussi une reconnaissance, un geste symbolique à l'égard des policiers et gendarmes", a assuré Laurent Wauquiez. Les régions sont l'autorité compétente pour l'organisation des trains express régionaux (TER).