Grasse : le lycéen "reconnaît un dessein criminel très arrêté", assure le procureur

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L'adolescent de 16 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire samedi.

Il voulait tuer une dizaine de camarades qu'il ne supportait plus : Killian, l'adolescent de 16 ans qui a fait cinq blessés en ouvrant le feu jeudi dans son lycée de Grasse, a été mis en examen samedi et placé en détention. Trois jours après la fusillade, on en sait davantage sur les intentions du lycéen et de son acte prémédité, comme l'explique pour Europe 1 le procureur de la République de Grasse, Fabienne Atzori.

"Mettre un terme aux mauvaises relations" avec des camarades. "Il reconnaît, quasiment revendique, un dessein criminel très arrêté", explique d'emblée la magistrate. Avant de préciser le mobile de l'adolescent : "Il souhaitait mettre un terme aux mauvaises relations qu'il entretenait avec certains de ses camarades de classe." Des mauvaises relations entretenues sur les réseaux sociaux, même si le lycéen n'évoque pas une situation d'"harcèlement".

"Aucune des personnes blessées" sur sa "liste mentale". "Il dit que certains se moquaient de lui", notamment pour ses choix musicaux tournés vers le métal, poursuit le procureur. "Je parlerais aujourd'hui de mésentente et d'insatisfaction au regard du climat de sa classe, peut-être du lycée. Pour autant, "aucune des personnes blessées ne se trouvent sur (sa) liste de mentale", rapporte Fabienne Atzori.