Gérard Filoche (PS) : "Une grève générale avec occupation des entreprises est méritée"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

BLOCAGES - Membre du bureau national du PS, Gérard Filoche a défendu mardi sur Europe 1 les actions de blocage des syndicats contre la loi Travail, appelant à amplifier le mouvement.

INTERVIEW

Alors que François Hollande s'attachait, mardi, à dénoncer les blocages des raffineries et des dépôts de carburant, provoqués selon lui par "une minorité", Gérard Filoche lui a vertement répondu sur Europe 1. L'ancien inspecteur du travail, membre du bureau national du PS et opposant viscéral à la loi Travail, a frappé fort. "Le président de la République ment", a t-il lancé. "Qu'il ouvre les yeux, c'est une majorité qu'il a en face de lui. 75% des Français sont contre la loi El Khomri."

"Une loi scélérate". Rappelant que le droit de grève est "un droit imprescriptible" et estimant que ce droit "implique le blocage", Gérard Filoche appelle les syndicats qui s'opposent à la réforme du Code du travail à intensifier leur mobilisation. "Une grève générale avec occupation des entreprises est méritée", juge-t-il. "Les salariés produisent les richesses de ce pays et n'en ont pas la part qu'ils méritent." Le responsable politique a ensuite rappelé son opposition au texte porté par Myriam El Khomri, qui est passé à la force du 49-3 à l'Assemblée au début du mois. "C'est une loi scélérate, une loi pour Uber, contre les salariés, pour baisser les salaires, pour virer plus facilement."

Pris à parti par les auditeurs. Pris à parti par des auditeurs et des auditrices très remontés contre les blocages et la pénurie de carburant provoqués par ces mouvements sociaux, Gérard Filoche n'en a pas démordu. "[Les manifestants] ont raison d'être violents parce qu'on va baisser leur salaire", assène-t-il.