Gérard Collomb : un attentat contre des boîtes de nuit déjoué à Paris

  • A
  • A
Gérard Collomb : un attentat contre des boîtes de nuit déjoué à Paris
Un autre attentat déjoué visait un fonctionnaire de police le 4 septembre.@ IAN LANGSDON / POOL / AFP
Partagez sur :

Devant la commission des lois de l'Assemblée, Gérard Collomb a indiqué que 12 attentats ont été déjoués depuis début 2017, dont un contre des boîtes de nuits gay à Paris.

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a annoncé mardi devant la commission des lois de l'Assemblée nationale que 12 attentats avaient été déjoués depuis le début de l'année, dont un le 22 août visant des établissements de nuit à Paris.

Un projet d'attaque contre des établissements gay. "Le 22 août, un projet d'actions violentes à l'encontre de boîtes de nuit parisiennes visant en particulier des établissements gay" a été empêché, a-t-il déclaré, au cours de son énumération des différents projets déjoués. 

Un autre attentat déjoué envers un policier. Il a ajouté qu'un projet d'attaque envers un fonctionnaire de police à la kalachnikov avait été déjoué le 4 septembre. Le plus récent a été évité la semaine dernière après la découverte d'un laboratoire clandestin à Villejuif, près de Paris.