Gard : les habitants d'un petit village sauvent leur station-service

  • A
  • A
Gard : les habitants d'un petit village sauvent leur station-service
Image d'illustration.@ FRED TANNEAU/AFP
Partagez sur :

Les habitants de la commune de Lasalle ont partagé le coût des travaux de mise aux normes de leur station-service afin d'éviter sa disparition.

La station-service d'une petite commune des Cévennes sauvée par… ses habitants ! Il y a un an, le gérant de la station du petit village de Lasalle, dans le Gard, était contraint de mettre la clé sous la porte devant l'ampleur des travaux de mise aux normes. Il était nécessaire de débourser 150.000 euros pour réaliser les travaux. Plusieurs villageois se sont alors mobilisés pour rassembler des fonds et après plusieurs mois de travaux, la station a repris du service.

Pour permettre sa réouverture, 41 personnes ont financé les travaux et chacun a déboursé entre 500 et 4.000 euros pour réunir 75.000 euros. La somme a été complétée par un emprunt auprès du Crédit Coopératif et par une subvention de la communauté de communes. Grace à l'action des habitants, une station moderne qui fonctionne désormais 24h/24 a été construite.

"Quand tout le monde croit à un projet collectif, on y arrive". "Dans nos campagnes en ce moment, il y a une réaction contre la métropolisation forcée et là, c'est un acte de résistance symbolique", revendique Alain Penchinat, l'un des nouveaux co-gérants. "Les gens se sont mobilisés eux mêmes parce qu'une station-service qui quitte un bourg, c'est un signal important", insiste-t-il. "La pompe la plus proche est à au moins vingt minutes de route et pour le tissu économique local (artisans, commerçants, touristes…) c'est quand même très embêtant. Quand tout le monde croit à un projet collectif on y arrive", conclut-il.

Un projet rentable. Les résultats sont au rendez-vous et le projet est rentable. En juillet, ce sont près de 1.300 clients qui s'y sont arrêtés, pour un chiffre d'affaires d'environ 40.000 euros. Les co-actionnaires ne comptent pourtant pas faire d'énormes bénéfices. Pour eux, l'essentiel était de garder leur station-service de proximité.