"Nicolas Sarkozy a plutôt perdu le soutien et la confiance" de la Manif pour Tous

  • A
  • A
Partagez sur :

Le but de la Manif pour tous qui défile ce dimanche dans la rue est d'abord de "peser sur les primaires de la droite" pour imposer sa vision aux candidats, analyse le politologue Gaël Brustier.

Déjà soutenu par le mouvement Sens commun, François Fillon semble le plus à même de répondre aux attentes conservatrices de la Manif pour tous. Mais leur "stratégie d'influence tend à investir différentes campagnes", soutient Gaël Brustier, politologue invité dans l'émission C'est arrivé demain