Française retrouvée morte au Népal : un juge d'instruction saisi à Nantes

  • A
  • A
Française retrouvée morte au Népal : un juge d'instruction saisi à Nantes
La Française de 35 ans avait été retrouvée morte à 150 km de Katmandou, au Népal @ AFP
Partagez sur :

Une information judiciaire pour "homicide involontaire" a été ouverte par le parquet de Nantes. 

Le parquet de Nantes a saisi vendredi un juge d'instruction pour enquêter sur la mort de Mélanie Guérin, une touriste nantaise de 35 ans dont le corps avait été retrouvé au Népal le 18 août, a-t-on appris lundi de source judiciaire. 

Autopsie pratiquée à Nantes. Une information judiciaire pour "homicide volontaire" a été ouverte et un juge d'instruction saisi, a indiqué Pierre Sennès, procureur de la République de Nantes, confirmant des informations de la presse locale. Cette saisine fait suite à une autopsie pratiquée à Nantes pour déterminer les causes exactes de la mort de Mélanie Guérin, dont le corps avait été retrouvé dans un village situé à environ 150 km de Katmandou.

Cause indéterminée. Selon les quotidiens Ouest-France et Presse-Océan, qui citent des propos du procureur, ni cette autopsie ni celle réalisée au Népal n'ont permis de déterminer avec certitude si le décès de la jeune femme est dû à un accident ou à l'intervention d'un tiers. Mélanie Guérin, qui avait passé un mois au Népal, avait été portée disparue le 13 août.