Foudre sur le parc Monceau : pourquoi Paris n'était pas en vigilance orange

  • A
  • A
Foudre sur le parc Monceau : pourquoi Paris n'était pas en vigilance orange
@ MATTHIEU ALEXANDRE / AFP
Partagez sur :

"On ne peut pas prévoir un orage isolé. A quelques kilomètres du Parc Monceau, il n'y avait qu'une toute petit averse", explique Helena Morna. 

La foudre est tombée sur le parc Monceau, dans le 8e arrondissement de Paris, samedi après-midi. Un groupe de onze personnes, neuf enfants et deux adultes qui les accompagnaient, a été blessé. Mais pourquoi la capitale n'était elle pas placée en vigilance orange ?

"On ne peut pas prévoir un orage isolé". Météo France avait en effet placé 19 départements en vigilance orange pour les orages samedi. Paris, pour sa part, était en vigilance jaune. "Cela signifie tout de même un contexte orageux, instable, qui incite à être prudent", explique Helena Morna, experte météorologie sur Europe 1.

Quelle est la différence entre les deux types de vigilance ? "On peut prévoir la fréquence des orages. La vigilance orange, c'est lorsqu'il y a des risques d'orages fréquents. Ce que l'on ne peut pas prévoir, ce sont ces orages isolés, très localisés, qui peuvent survenir en vigilance jaune. Aucun outil ne permet de prévoir ces orages", détaille-t-elle, avant de préciser : "A quelques kilomètres du Parc Monceau, il n'y avait qu'une toute petit averse".

>> Retrouvez toutes les informations sur l'accident survenu au Parc Monceau