Fortes chaleurs : ce qui nous attend ces prochains jours

  • A
  • A
Partagez sur :

Des températures supérieures à 30 degrés se sont installées sur le pays, mardi. Elles persisteront au moins jusqu'à vendredi, en particulier dans 14 départements.

Le retour de la chaleur n'a pas pu vous échapper, mardi. Dans l'après-midi, les températures ont dépassé les 30 degrés sur presque tout l'Hexagone. Il a fait particulièrement chaud dans l'ouest et le sud-ouest : vers 16 heures, on relevait 34 degrés à Rennes, 35 à Nantes et Bordeaux et 36 à Mont-de-Marsan, selon le dernier bulletin de Météo France.

Absence de vent. Mauvaise nouvelle pour ceux qui préfèrent la fraîcheur : en l'absence de vent, l'épisode caniculaire devrait s'étendre "au moins jusqu'à vendredi 26 août". Durant cette période, les températures maximales "atteindront régulièrement 35 à 38 degrés". Conséquence : 14 départements, de la région parisienne à la Champagne, aux Ardennes et au Nord ont été placées en vigilance orange canicule. Il s'agit des huit départements d'Île-de-France (Paris (75), la Seine-et-Marne (77), les Yvelines (78), l'Essonne (91), les Hauts-de-Seine (92), la Seine-Saint-Denis (93), le Val-de-Marne (94) et le Val-d'Oise (95)), ainsi que de l'Aisne (02), des Ardennes (08), de l'Aube (10), de la Marne (51), du Nord (59) et de l'Yonne (89).

35 degrés à Paris. Les zones urbaines seront particulièrement touchées, avec des températures minimales dépassant les 20 degrés la nuit. S'il ne faisait que 31 degrés à Paris, mardi après-midi, les plus fortes chaleurs culmineront à 35 degrés dans la capitale, dès mercredi. Elles atteindront 36 degrés dans les Yvelines et le Val-de-Marne. A noter qu'une large bande du territoire, s'étirant de l'ouest des Pyrénées à la frontière Belge connaîtra également des températures très élevées, mais durant une période plus courte. Trente-six départements sont ainsi placés en vigilance jaune.

cartemeteo

Capture d'écran Météo France, lundi à 16 heures


Boire beaucoup d'eau. La vigilance orange incite surtout à prêter attention aux personnes sensibles ou exposées. "Les personnes âgées, les personnes atteintes de maladie chronique ou de troubles de la santé mentale, les personnes qui prennent régulièrement des médicaments et les personnes isolées" ainsi que les enfants doivent être particulièrement surveillés, souligne Météo France. L'organisme conseille de boire beaucoup d'eau, de porter un chapeau et des vêtements légers et de se mouiller le corps plusieurs fois par jour, à l'aide d'un brumisateur ou en prenant une douche. Sachez également reconnaître les symptômes d'un "coup de chaud" : fièvre supérieure à 40 degrés, peau chaude, rouge et sèche, soif intense et maux de tête, voire perte de connaissance. Dans ce cas, il est essentiel d'appeler un médecin.  

Une plateforme d'information. La Direction générale de la santé recommande "aux personnes qui reviennent de vacances d'être particulièrement vigilantes dans les transports, notamment en prévoyant d'emporter pour tout déplacement en voiture ou en train des quantités d'eau suffisante". Des actions de prévention et de gestion sont déjà mises en oeuvre, notamment la mobilisation des établissements accueillant des personnes âgées et en situation de handicap, ainsi que celle des associations et services publics locaux. La plateforme téléphonique d'information "Canicule", accessible au 0800 06 66 66 est activée pour l'ensemble du territoire à partir du mercredi 24 août à 9 heures (appel gratuit depuis un poste fixe en France, de 9 heures à 19 heures) pour répondre aux questions et informer sur les recommandations sanitaires à suivre en période de fortes chaleurs.