Fin de l'épidémie de Zika en Martinique

  • A
  • A
Fin de l'épidémie de Zika en Martinique
Au plus fort de l'épidémie, 1.140 cas hebdomadaires avaient été recensés en Martinique. Image d'illustration.@ jody amiet / AFP
Partagez sur :

En déclarant jeudi la fin de l'épidémie, la préfecture a tenu à souligner le "travail considérable" des professionnels de santé et des élus pour combattre ce virus. 

L'épidémie de zika est terminée en Martinique, dix mois après son début, a annoncé jeudi le préfet à l'issue d'une réunion de la cellule de gestion et après l'avis d'un comité d'expert. Les autorités sanitaires recommandent cependant toujours les mesures de prévention

Moins de 80 cas en une semaine. Cette annonce intervient "après quatre semaines consécutives" d'un recensement du nombre de cas évocateurs de la maladie inférieur à 200 sur l'ensemble du territoire, a précisé la préfecture dans un communiqué. Au cours de la semaine du 3 au 9 octobre, seuls "80 cas évocateurs de zika vus en consultation par les médecins généralistes ont été recensés". Selon la préfecture, "ces chiffres encourageants constituent une étape importante dans l'effort des autorités locales pour lutter contre le zika". Au plus fort de l'épidémie, entre le 30 mai et le 5 juin 2016, 1.140 cas hebdomadaires avaient été recensés. 

36.000 consultations pour une suspicion de zika. Le préfet de Martinique a salué à cette occasion "le travail considérable" mené par les établissements et professionnels de santé, les élus et les collectivités locales et les services de l'État dont l'ARS. Depuis janvier 2016, plus de 36.000 patients ont consulté un médecin généraliste pour une suspicion de zika. Une mort à l'hôpital directement lié au zika a été recensé. 28 personnes au total ont déclaré un syndrome de Guillain-Barré confirmé zika et l'infection a été confirmée biologiquement chez 535 femmes enceintes en Martinique, selon le communiqué du préfet.