Festival de drones sur les Champs-Elysées

  • A
  • A
Festival de drones sur les Champs-Elysées
@ AFP/GETTY IMAGES/ETHAN MILLER
Partagez sur :

Le "Paris Drone Festival" accueillera de 14h à 18h une course, des démonstrations et des stands dédiés à ces engins volants commandés à distance.

Des drones vont survoler dimanche les Champs-Elysées à l'occasion du premier festival de drones organisé avec le soutien de la Ville de Paris. Le "Paris Drone Festival" accueillera de 14h à 18h une course, des démonstrations et des stands dédiés à ces engins volants commandés à distance, de plus en plus utilisés à des fins utilitaires et de loisirs, pour la surveillance, la prévention, la photo aérienne, etc.

"L'objet qui a été le plus vendu à Noël l'an dernier". "Il y a une démocratisation du drone de loisirs. C'est l'objet qui a été le plus vendu à Noël l'an dernier", a indiqué Jean-Louis Missika, adjoint à l'urbanisme de la maire PS de Paris Anne Hidalgo. Mais "il faut absolument que les gens comprennent que ce n'est pas un jouet, que la réglementation est très stricte pour de bonnes raisons. On n'a pas le droit de faire voler un drone au Bois de Boulogne comme on joue au badminton", a-t-il ajouté.

La France, leader mondial dans le commerce de drones civils. Avec une dimension pédagogique mais aussi ludique, le festival, gratuit, démarrera par une course mettant aux prises huit pilotes français et internationaux qui feront voler leurs engins sous des filets tendus à huit mètres de hauteur pour former une immense volière sur 2.000 m2. Des stands expliquant la réglementation de la pratique du drone, ses différents usages, seront également ouverts, ainsi que des ateliers d'initiation, pour enfants et adolescents, à la fabrication et la programmation. Les amateurs pourront s'amuser à piloter, virtuellement ou non, des engins.

Valoriser le savoir-faire français. Le festival a également pour but de valoriser le savoir-faire des entreprises. La France est leader mondial dans le commerce de drones civils avec 300.000 engins vendus l'an dernier, un chiffre qui a triplé en un an. 1.300 PME et 3.000 personnes travaillent aujourd'hui dans le secteur du drone civil pour un chiffre d'affaires global estimé à 300 millions d'euros (dont 60 millions pour la filière de drones professionnels).

La mairie de Paris a annoncé dimanche l'ouverture de deux sites où seront autorisés un dimanche par mois les vols de drones de loisirs dans la capitale. L'hippodrome de Longchamp inaugurera une première session le 18 septembre, qui sera suivie le 16 octobre d'une autre au parc de La Villette. Ces sessions encadrées par des moniteurs seront accessibles sur inscription préalable pour un coût de 5 euros. La mairie étudie la possibilité d'ouvrir d'autres lieux à cette pratique de plus en plus populaire.