Festival de Cannes : Sur la Croisette, des faucons pour protéger les stars des goélands

  • A
  • A
Partagez sur :

L'un des palaces de Cannes, le Martinez, fait appel à des fauconniers pour garantir la quiétude de ses clients, dérangés par les pigeons, mouettes et goélands.

Tous les moyens sont bons pour assurer la tranquillité des stars pendant le festival de Cannes. Il y a cinq ans, la direction du Martinez, l'un des palaces de la Croisette, a trouvé une parade originale pour lutter contre les animaux nuisibles : des fauconniers, accompagnés de quatre buses et un faucon sacre, sont chargés de débarrasser l'hôtel des mouettes, goélands et pigeons.

Des oiseaux "pique-assiettes". "On connaissait les pique-assiettes classiques. Eux, ce sont des pique-assiettes volatiles", raconte Alessandro Cresta, directeur général du Martinez. A la piscine, sur les terrasses, sur les toits et même parfois dans les chambres, les oiseaux du bord de mer s'invitent partout. "Ça peut même faire peur, parce que certains sont très grands", poursuit le directeur. "On a aussi des terrasses et des suites au septième étage, avec beaucoup de végétation et ils y prennent leurs aises."

"Un territoire de chasse". Pas question de faire du mal aux oiseaux nuisibles : la méthode consiste à créer "un climat hostile", explique Christophe Puzin, l'un des fauconniers. "On fait comprendre aux animaux gênants que maintenant, l'hôtel Martinez est le territoire de chasse d'un prédateur", détaille-t-il. Au restaurant de l'hôtel, les fauconniers passent entre les tables des clients, leurs rapaces sur le bras. "Dès qu'il y a un goléand ou un pigeon, on lance nos oiseaux pour qu'ils le fassent fuir".

Une méthode naturelle. La méthode intrigue davantage qu'elle effraie, selon Christophe Puzin : "Ce sont les célébrités qui nous demandent de faire une photo avec nos oiseaux ! On a la chance d'inverser la tendance", sourit-il. Aux clients choqués de voir des rapaces chasser dans l'hôtel, le fauconnier rappelle qu'il s'agit du moyen le plus naturel de lutter contre ces nuisibles.