Femme enceinte tuée au Pays basque : le meurtrier présumé mis en examen

  • A
  • A
Femme enceinte tuée au Pays basque : le meurtrier présumé mis en examen
Le suspect avait été arrêté après deux jours de course-poursuite.@ AFP
Partagez sur :

L'homme qui est accusé d'avoir violé et tué une femme enceinte de huit mois mi-septembre à son domicile au Pays basque a été mis en examen mardi.

L'homme sans domicile fixe soupçonné du meurtre d'une femme enceinte de huit mois à Ustaritz, dans les Pyrénées-Atlantiques, a été mis en examen mardi pour "homicide volontaire et viol aggravés" par l'état de grossesse de la victime et écroué, a indiqué le parquet. Cédric Bernasconi, 38 ans, a également été mis en examen pour des "vols commis dans une maison d'habitation", a précisé le procureur-adjoint de la République à Bayonne, Marc Mariée, lors d'un point de presse.

Il souffre de troubles psychiatriques. L'homme, interpellé dimanche à Boucau après une course-poursuite avec les gendarmes, a dit aux enquêteurs "avoir agi seul et a reconnu son implication dans la commission dramatique des faits", a rapporté Marc Mariée. "Il a raconté spontanément les diverses phases du drame et répondu aux questions des gendarmes", a-t-il ajouté. L'homme, qui souffre de troubles psychiatriques importants et était placé sous le régime de curatelle renforcée, est soupçonné du meurtre de Mélodie Massé. Cette jeune élève infirmière de 23 ans enceinte de huit mois a été trouvée morte asphyxiée sur son lit, ligotée et les yeux bandés. Elle a aussi été violée.

Déjà condamné. C'est le compagnon de la jeune femme qui avait prévenu les secours en découvrant le corps nu de la jeune femme le 13 septembre au soir à son domicile. Identifié par son ADN, qui figurait dans le Fichier national automatisé des empreintes génétiques (FNAEG) après des vols et des dégradations, Cédric Bernasconi, originaire de Haute-Savoie, et qui résidait depuis huit ans dans la région de Bayonne, avait été recherché pendant deux jours.  Sans antécédents d'agressions sexuelles, il a été condamné plusieurs fois pour des faits de vols et de dégradations ainsi que pour conduite sous l'emprise de stupéfiants.