Exposition Universelle 2025 : sept sites candidats en Île-de-France

  • A
  • A
Exposition Universelle 2025 : sept sites candidats en Île-de-France
Paris envisage un "Village global" ambitieux pour 2025.@ SenSual City Studio
Partagez sur :

Paris n'est pas officiellement candidate à l'organisation de l'Exposition Universelle de 2025 mais réfléchit à la constitution d'un dossier depuis plusieurs mois.

Sept sites en Île-de-France sont candidats pour accueillir une éventuelle Exposition Universelle en France en 2025, a annoncé lundi l'association ExpoFrance 2025 au terme d'une première phase de candidatures.

Sept sites pour cinq collectivités. Cinq collectivités ont proposé sept sites : le département de l'Essonne (site de Saclay), du Val-de-Marne (sites des Bords de Seine/Bords de Marne et Sénia), du Val d'Oise (site du Triangle de Gonesse), la Communauté d'agglomération Val d'Europe (sites Érable et La Motte) et l'Établissement public territorial Est Ensemble (site de la Plaine de l'Ourcq), indique un communiqué.

Décision en mars 2017. Dans les prochains jours et jusqu'au mois de mars 2017, l'Institut d'aménagement et d'urbanisme de la région Île-de-France (IAU) et les équipes d'ExpoFrance vont rencontrer les opérateurs et analyser les sites avec l'objectif "de présenter en mars prochain une liste des territoires en capacité d'accueillir le projet de 'Village global'", sur lequel repose le projet d'ExpoFrance.

Il reviendra ensuite au Groupement d'intérêt public qui regroupe État, collectivités (région Île-de-France, métropole du Grand Paris, Ville de Paris) et ExpoFrance 2025, "d'entrer dans une procédure de dialogue et de choix du site d'accueil de l'Exposition universelle de 2025", conclut le communiqué.

Aucune candidature officielle. Pour le moment, aucun pays n'est officiellement candidat pour organiser l'Exposition Universelle en 2025. Toronto (Canada), Osaka (Japon), Bakou (Azerbaïdjan), Manchester (Grande-Bretagne) seraient sur les rangs. Le dépôt officiel d'une candidature déclenche un compte à rebours de six mois pour les entrées en lice officielles. Après présentation du projet formel des candidats, le gagnant pourrait être désigné en novembre 2018.