Evacuation de la "Jungle" de Calais, entre soulagement et inquiétudes pour Natacha Bouchart

  • A
  • A
Partagez sur :

Alors que l'évacuation du camp de migrants doit débuter lundi dès 8H, Natacha Bouchart, maire (LR) de Calais, reste partagée sur la fin de la "Jungle", qu'elle a pourtant appelé de ses voeux.

L'évacuation totale de la jungle de Calais commencera lundi matin à 8 heures. Une opération de grande ampleur qui devrait durer une semaine. Plusieurs dizaines d'autocars vont être mobilisés et les six à 8.000 migrants qui se trouvent sur place seront conduits dans des centres d'hébergement un peu partout en France. Le démantèlement de la jungle se fera sous la protection de 1.250 membres des forces de l'ordre. Au micro d'Europe 1, la maire (LR) de Calais, Natacha Bouchart, est très partagée, à la fois soulagée et inquiète.

"Je le demande depuis mars dernier". "C'est un soulagement", affirme la maire de Calais qui demande cette évacuation depuis mars dernier. "C'est aussi une inquiétude" ajoute t-elle. "On m'avait dit qu'il n'y aurait pas de communication sur la date ni sur la méthodologie avant dimanche après-midi".L'élue espère que la divulgation de cette date, ne donnera pas l'occasion aux no borders "de s'organiser" (militants altermondialistes soupçonnés de participer aux violences contre les forces de l'ordre, ndlr). "Ça sera pour nous une source d'inquiétudes et de tensions", conclut Natacha Bouchart.