Étudiante tuée à Nîmes : son compagnon aurait avoué

  • A
  • A
Étudiante tuée à Nîmes : son compagnon aurait avoué
Le jeune homme aurait avoué une grande partie des faits en garde à vue@ SYLVAIN THOMAS / AFP
Partagez sur :

Les violences auraient été commises dans un contexte d'alcoolémie.

La jeune femme de 20 ans avait été retrouvée morte dimanche, battue à mort dans son appartement de Nîmes. Son compagnon avait été interpellé le jour même et placé en garde à vue où il aurait avoué une grande partie des faits, d'après Midi Libre.

Un taux d'alcool élevé. Interrogé par les enquêteurs du SRPJ de Montpellier, l'homme de 23 ans aurait reconnu les faits qui se seraient déroulés dans un contexte d'alcoolémie. L'étudiante en droit, retrouvée morte dans la nuit de samedi à dimanche, portait des traces de "violences très importantes", avait indiqué le parquet. La jeune femme est morte des suites de ces violences. Âgée de 20 ans, la victime était née à Montélimar, dans la Drôme.