Esprit Saint et langues de feu : mais au fait, c'est quoi le lundi de Pentecôte ?

  • A
  • A
Esprit Saint et langues de feu : mais au fait, c'est quoi le lundi de Pentecôte ?
@ AFP
Partagez sur :

Le lundi de Pentecôte, qui tombe cinquante jours après Pâques, célèbre la descente de l'Esprit Saint sur les apôtres.

Le lundi de Pentecôte est probablement le jour férié qui suscite le plus d'interrogations. D'abord parce que plus personne ne sait vraiment si c'est un jour chômé ou non. Ensuite, parce que bien peu se souviennent de ce à quoi il correspond exactement. Sur le premier point, nous vous avions déjà résumé la complexité de la situation ici. Sur le second, Europe1.fr vous propose une séance de rattrapage.

"Des langues de feu". La Pentecôte se célèbre le septième dimanche après Pâques, soit 49 jours après. Le lundi est donc le cinquantième jour, Pentecôte signifiant précisément cela en grec ancien. Pour comprendre ce qui s'y passe, il faut se replonger dans le Nouveau Testament, et plus précisément le livre des Actes des Apôtres, continuation de l'Évangile de Luc. Les disciples du Christ sont alors "tous ensemble dans le même lieu", est-il écrit. "Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d'eux. Et ils furent tous remplis du Saint Esprit."

Naissance de l'Église chrétienne. La Pentecôte est donc la célébration de la venue de l'Esprit Saint sur les anciens disciples de Jésus. Ces derniers avaient d'ailleurs été prévenus, par le Christ lui-même, le jour de l'Ascension. Juste avant de monter au ciel, celui-ci leur avait dit qu'ils allaient bientôt recevoir une "force" qui en ferait ses témoins. Et de fait, au moment où les langues de feu se posent sur eux, les apôtres "se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer". Idéal pour aller prêcher la bonne parole sur toute la Terre.

En réalité, la Pentecôte correspond donc à la naissance de l'Église chrétienne. L'apôtre Pierre par exemple, commence à diffuser l'Évangile. "Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés", précisent les Actes des Apôtres un peu plus loin. "Et en ce jour-là, le nombre des disciples s'augmenta d'environ trois mille âmes."

Saint-Esprit. Aujourd'hui, dans les traditions chrétiennes, la fête de la Pentecôte permet de célébrer le Saint-Esprit, capable, comme l'a expliqué le pape François dans son homélie lors de la messe de dimanche, de "changer les cœurs" en poussant les hommes à devenir meilleurs. Le souverain pontife a filé la métaphore, évoquant "les esprits paralysés par la peur [qui] vainquent leurs résistances" ou "les cœurs étriqués [qui] se dilatent". Souvent comparé à un souffle, un vent violent, le Saint-Esprit peut aussi permettre, dans la tradition protestante, à chacun d'interpréter la Bible. Quant au mouvement Pentecôtiste, apparu aux Etats-Unis au début du 20e siècle, il lui accorde une importance cruciale.