Escroquerie au "cercle d'abondance" : 17 interpellations dans le nord de la France

  • A
  • A
Escroquerie au "cercle d'abondance" : 17 interpellations dans le nord de la France
Trois personnes ont été mises en examen jeudi, notamment pour blanchiment et escroquerie en bande organisée. (Photo d'illustration)@ JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Partagez sur :

Dix-sept personnes ont été interpellées mardi dans le nord de la France, dans une vaste affaire d'escroquerie impliquant "plusieurs centaines, voire quelques milliers" de personnes.

Près de cent membres des forces de l'ordre ont mené mardi un vaste coup de filet dans six départements dans le nord de la France, interpellant 17 personnes, pour démanteler un "cercle d'abondance", une vaste escroquerie impliquant des centaines de personnes, a-t-on appris vendredi auprès de la gendarmerie.

Trois personnes mises en examen jeudi. Trois biens immobiliers pour un million d'euros, 200.000 euros d'assurance vie, 110.000 euros en espèces, cinq véhicules de grosse cylindrée et une moto ont été saisis lors des interpellations qui ont eu lieu dans le Nord, le Pas-de-Calais, la Somme, l'Aisne, l'Oise et la Seine-et-Marne, a indiqué la Section de recherche (SR) de Lille. Trois personnes ont été mises en examen jeudi, notamment pour blanchiment et escroquerie en bande organisée, d'après une source proche du dossier. L'enquête a été dirigée par la Juridiction interrégionale spécialisée de Lille (JIRS).

Une rare affaire de "cercle d'abondance". Depuis janvier 2017, la SR avait été saisie par cette rare affaire de "cercle d'abondance" : lors d'une réunion, une personne est parrainée par quelqu'un "qui vous propose une sorte d'investissement, avec comme condition d'amener 10.000 euros et de trouver deux nouveaux entrants", a indiqué cette source à l'AFP, précisant que le phénomène avait commencé en 2014. Dans ces "cercles d'abondance", escroquerie distincte des "pyramides de Ponzi", le but est d'arriver jusqu'au centre du cercle, qui regroupe quinze personnes, en passant quatre étapes et de ressortir avec 80.000 euros moins la mise initiale de 10.000 euros, soit 70.000 euros.

Une escroquerie venue d'Allemagne et de Suisse. "Vous donnez à des gens qui sont plus anciens que vous dans les cercles et, à votre tour, vous attendez que de nouveaux entrent. Ça repose sur la confiance", a expliqué cette source. "À un moment, c'est bloqué : les derniers ne trouvent plus de nouveaux entrants... La personne reste dans le cercle et ne progresse plus", perdant sa mise, selon la même source qui souligne que ce type d'escroquerie vient d'Allemagne et de Suisse.

Des "centaines, voire des milliers de participants". D'après les gendarmes, il y avait "plusieurs centaines, voire quelques milliers de participants" à ces cercles, car il pouvait y avoir "entre 100 et 300 personnes lors d'une réunion" qui pouvaient avoir lieu plusieurs fois par mois. Aucune plainte n'a été signalée à ce jour, peut-être parce que les "nouveaux entrants" qui ont pu être lésés étaient souvent des proches ou des personnes de la même famille.