Épidémie de grippe : des cabinets médicaux débordés

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le pic de la grippe, particulièrement virulente cette année, a déjà été atteint dans huit régions. L'épidémie touche plus particulièrement l'Île-de-France, la Bretagne et la région PACA.

REPORTAGE

La grippe s'est installée en France, où la Provence-Alpes-Côte d'Azur est parmi les trois régions les plus touchées, avec 252 cas pour 100.000 habitants, derrière l'Île-de-France et la Bretagne. En tout, huit régions ont passé le seuil épidémique, faisant face à un virus particulièrement mobile en cette période de fête, pendant laquelle les familles se réunissent.

"Les gens tombent un peu des nues". Les cabinets médicaux marseillais ne désemplissent pas, comme a pu le constater la correspondante d'Europe 1. Ainsi, le docteur Khedir reçoit deux fois plus de patients que d'habitude. "Virus, épidémie, vacances des médecins et beaucoup de gens malades : l'affluence est pire d'année en année", déplore-t-elle auprès d'Europe 1. "J'ai l'impression que les gens ne savent pas trop ce qu'est la grippe. Parfois, quand on leur dit que c'est ça, ils tombent un peu des nues lorsqu'ils en sont au troisième jour de fièvre".

Une centaine de patients en salle d'attente. La salle d'attente du cabinet est bondée. Martine et Michel viennent consulter pour la grippe. Ils ont dû s'armer de patience : "lorsque l'on s'est présenté à l'accueil, ils nous ont qui qu'il y avait une centaine de personnes avant nous. C'est impressionnant", explique le mari.

Une solution, la vaccination. Pour ce couple de sexagénaire non vaccinés les symptômes sont les mêmes : maux de tête, frissons, fièvre et courbatures. "C'est la première fois que nous l'attrapons. On évite toujours les vaccins mais je crois que l'on va y venir", avoue Martine. En attendant, ce sera une semaine de repos, et pour éviter de contaminer le reste de la famille : on se lave les mains et on évite les bises.