Christine Lagarde met en garde contre l'inaction face au changement climatique

  • A
  • A
Christine Lagarde met en garde contre l'inaction face au changement climatique
Christine Lagarde s'est également positionnée en faveur d'une réduction des inégalités dans le monde. @ ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / AFP
Partagez sur :

Interrogée sur la question climatique lors d'une conférence en Arabie saoudite, la directrice générale du FMI a mis en garde contre l'inaction face au changement climatique et aux inégalités.

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, a mis en garde contre l'inaction face au changement climatique et aux inégalités, à l'ouverture d'une conférence économique mardi à Ryad. "Si nous ne traitons pas ces questions (...) nous serons confrontés à un avenir sombre", a déclaré Christine Lagarde, interrogée sur les défis pour les décennies à venir.

"Dans 50 ans, nous serons toastés, rôtis." Toute inaction sur le climat voudra dire que "dans 50 ans, nous serons toastés, rôtis et grillés", a-t-elle dit dans une critique implicite des climato-sceptiques, dont le président américain Donald Trump qui a annoncé en juin la sortie des Etats-Unis de l'accord de Paris. L'accord de Paris, conclu fin 2015 et dont son prédécesseur démocrate Barack Obama fut l'un des principaux architectes, vise à à contenir la hausse de la température moyenne mondiale "bien en deçà" de 2°C par rapport à l'ère pré-industrielle.

Christine Lagarde a également appelé la communauté internationale à agir également contre les inégalités "entre les hommes et les femmes et entre ceux qui ont moins et ceux qui ont plus". La directrice générale du FMI participait à une conférence de trois jours intitulée "Future Investment Initiative", qui s'est ouverte mardi dans la capitale saoudienne en présence de quelque 2.500 délégués.