En marge de la grève, trois cheminots se mettent "en marche" pour aller rencontrer Macron

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Deux employés de la SNCF et un retraité vont traverser à pied la moitié de la France, pour expliquer aux usagers les enjeux de la mobilisation des cheminots. Ils espèrent, à leur arrivée à Paris, être reçus à l'Élysée.

Ils vont parcourir plus de 700 kilomètres à pied. Deux cheminots et un retraité de la SNCF partent lundi à midi de Pamiers, en Ariège, pour rejoindre Paris. Cette marche d'environ un mois est une manière pour eux de soutenir la grève de leurs collègues contre la réforme du rail lancée par le gouvernement, mais surtout d'aller à la rencontre des usagers et de tordre le cou aux idées reçues.

"Faire de la pédagogie sur la route". Les trois hommes prévoient une trentaine d'étapes au rythme de 25 kilomètres par jour. Parmi eux, Sébastien Phalippou, 39 ans, employé au service caténaire de la SNCF depuis 1999. Pour lui, cette marche est l'occasion de rapprocher les cheminots des usagers. "Pour nous c'est l'occasion de faire de la pédagogie sur la route. On veut faire entendre à la population que l'on est avec eux et pas contre eux, que l'on n'est pas des privilégiés et que le risque de cette réforme, c'est d'augmenter les tarifs et surtout de fermer des lignes considérées comme non rentables", explique ce salarié auprès d'Europe 1.

"La marche que l'on a prévue dure un mois, alors qu'une manif ne dure qu'un ou deux jours. On n'a pas le temps de s'expliquer", fait-il encore valoir. Les trois amis espèrent rejoindre Paris d'ici le 8 mai. Objectif : atteindre l'Elysée et rencontrer le gouvernement.