Edgar Morin : "Je vais voter pour un moindre mal, car jusqu’à présent je n’ai pas vu le champion du bien"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le sociologue et philosophe, invité mercredi du "Club de la presse" d’Europe 1, a confié s’intéresser "beaucoup" à l’élection présidentielle de 2017. 

Edgar Morin va "voter pour un moindre mal" à l’élection présidentielle de 2017. "Je vais voter pour un moindre mal, car jusqu’à présent je n’ai pas vu le champion du bien", a confié le sociologue et philosophe, invité mercredi soir du Club de la presse d’Europe 1.

"Il y a beaucoup de forces vives dans la société française". "Les élections m’intéressent beaucoup. Je veux voir ce qui va en sortir et qui vont être les candidats", a poursuivi Edgar Morin, dont le dernier livre, L’esthétique, vient de sortir en librairies.

Le philosophe a également exprimé sa confiance en l’avenir de la France. "Mon espoir, c’est qu’il y a beaucoup de forces vives dans la société française qui bouillonnent. C’est un pays qui veut vivre, et dans le fond, il y a un écran entre le pays et l’administration, les politiques. J’ai un espoir dans les forces vives, mais l’espoir n’est que l’espoir…"