Dropped : "La principale conclusion du rapport, c'est l'impréparation de ce vol"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Les proches des victimes de l'accident d'hélicoptères lors du tournage de Dropped ont eu accès au rapport du BEA argentin avant qu'il ne soit rendu public. Une mère endeuillée fait état de graves manquements à la sécurité.

Neuf mois après l'accident d'hélicoptères qui a coûté la vie à deux Argentins et huit Français, dont plusieurs grands sportifs, lors du tournage de l'émission d'aventure "Dropped", le rapport d'enquête du JIAAC, l'équivalent argentin du BEA français, va être rendu public ce jeudi. Ce document très technique, remis mercredi aux familles, ne prend pas position mais relate le déroulement de l'accident. Il pointe toutefois l'utilisation d'hélicoptères non préparés pour ce type de tournage, un briefing et un vol organisés de façon trop légère, et globalement de graves manquements à la sécurité.

Mauvaise préparation. Dans Europe midi, Bénédicte Dalby, qui a perdu sa fille journaliste dans le crash, revient sur les points marquants de ce rapport. "La principale conclusion, c'est l'impréparation de ce vol", a indiqué la mère endeuillée. "Le vol a été organisé au dernier moment, retardé en raison des conditions météo et manifestement, il y avait des problèmes de vision", détaille-t-elle.

Sécurité négligée au profit du divertissement ? "Je ne veux pas m'aventurer à dire qui est responsable de quoi. Mais on se demande comment ça se fait que prenne si peu de précautions (…) La boîte de production a un devoir de sécurité", rappelle Bénédicte Dalby. "Mais là, c'est bricolé", estime-t-elle. "Il faudrait arrêter de faire n'importe quoi au motif que c'est pour du divertissement", s'est insurgée la mère de Lucie.