Douches pour les migrants à Calais : la mairie veut arrêter les travaux

  • A
  • A
Douches pour les migrants à Calais : la mairie veut arrêter les travaux
La mairie de Calais a installé mercredi dernier des bennes devant le Secours catholique.@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

La mairie de Calais avait tenté d'empêcher le Secours catholique d'installer des douches modulaires pour les migrants.

Empêchée lundi par la justice d'utiliser une benne à ordures pour bloquer le passage de douches modulaires destinés aux migrants devant un local du Secours catholique, la mairie de Calais a répliqué mercredi en annonçant un "arrêté interruptif de travaux".

La décision du tribunal administratif de Lille "ne porte que sur la présence d'une benne empêchant l'accès à un terrain privé" et "ne valide donc pas pour autant l'installation des modulaires à laquelle la Ville reste opposée", a affirmé la mairie dans un communiqué, précisant que cette benne allait être retirée mercredi en fin d'après-midi.

"Une atteinte grave et manifestement illégale au droit de propriété." "A ce titre, un arrêté interruptif de travaux à l'encontre du Secours catholique sera pris", afin "d'interdire une installation de modulaires qui contrevient aux règles d'urbanisme", a ajouté la mairie. Le Secours catholique a confirmé mercredi en fin d'après-midi que l'enlèvement de la benne était en cours qu'il avait bien reçu l'arrêté.

Le 8 février, l'association avait pu faire entrer dans la cour de ses locaux à Calais deux modulaires équipés de douches, mais la mairie avait fait obstacle à l'entrée du troisième avec cette benne. Le tribunal administratif de Lille a estimé lundi qu'en faisant procéder à l'installation de cette benne, "le maire de Calais" avait "porté une atteinte grave et manifestement illégale au droit de propriété" et avait laissé entendre qu'un arrêté interruptif était plus approprié.