Deux sites pour le centre de migrants à Paris

  • A
  • A
Deux sites pour le centre de migrants à Paris
Un camp "sauvage" de migrants sous un métro aérien du 18e arrondissement de la capitale.@ JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :

Leurs adresses ne seront dévoilées que fin août afin d'éviter qu'ils ne soient envahis et squattés, a indiqué la mairie de Paris mardi.

Le camp humanitaire pour réfugiés voulu par Anne Hidalgo à Paris sera déployé sur deux sites, l'un dans le nord, l'autre dans le sud-est de la capitale, a indiqué mardi la mairie de Paris.

Un site pour les hommes seuls. "Deux sites ont été étudiés depuis le début" du projet annoncé fin mai par la maire PS de Paris, a indiqué la Ville, confirmant ainsi une information parue mardi dans Les Echos. Il s'agira d'un camp déployé sur deux sites, celui situé dans le nord dédié aux hommes seuls, le second "aux publics fragiles", femmes seules, avec enfants, familles, dont l'ouverture est prévue avant fin septembre.

Démarches administratives et hébergement. Ils serviront d'accueil de jour afin d'étudier la situation des migrants au fur et à mesure qu'ils arrivent dans la capitale. Ils offriront néanmoins une partie hébergement provisoire où les migrants pourront être accueillis pendant quelques jours avant d'être relogés par l'État. Le centre, tous sites réunis, doit ouvrir avec 200 à 400 places avec une "montée en charge" pour accueillir jusqu'à 800 personnes.

Les localisations dévoilées fin août. La possibilité d'ouvrir plusieurs sites avait été évoquée à plusieurs reprises par la maire comme par l'Etat qui, en juillet, a annoncé son engagement dans la création de ces centres de premier accueil. La Ville donnera la localisation précise des sites fin août "quand les travaux seront suffisamment avancés" pour éviter que les lieux ne soient envahis et squattés avant. Le quotidien Le Parisien avait annoncé samedi que le centre dans le nord de Paris serait situé porte de la Chapelle, dans le 18e arrondissement.