Des récoltes dans l'Est de la France détruites à cause de la guerre de 14-18 ?

  • A
  • A
Des récoltes dans l'Est de la France détruites à cause de la guerre de 14-18 ?
@ AFP
Partagez sur :

Selon L'Est Républicain, la récolte de plusieurs exploitations dans la Meuse, à l'Est de la France, a dû être détruite à cause d'une pollution du sol qui remonterait à la fin de la guerre de la Première Guerre mondiale. 

C'est une histoire étonnante que révèle L'Est Républicain. Selon le journal, sept exploitations situées dans la Meuse ont dû être détruites. La cause : une pollution des sols qui remonterait à la fin de guerre de 14-18.

Ce que l'on a trouvé. Dans un arrêté pris le 6 juillet 2015, la préfecture de la Meuse rapporte que "des activités polluantes de déconstruction et destruction de munitions chimiques et explosives" ont été réalisés dans cette zone située à une trentaine de kilomètres au Nord-Est de Verdun, à deux pas de la Meurthe-et-Moselle. Des études révèlent ainsi que plusieurs parcelles affichent "la présence de métaux et de composés organiques toxiques dans le sol". 

Les conséquences. Toujours d'après L'Est Républicain, les céréales cultivées cette années dans cette zone ont donc été détruites et le lait des vaches, alimentées par les céréales, jeté depuis le mois de juillet, soit l'équivalent de 150.000 euros partis à la poubelle. 

"L'Etat se réveille cent ans après". Un drame pour les agriculteurs concernés. "Tout ce qu'on produit part à la poubelle", révèle un agriculteur qui souhaite rester anonyme au quotidien régional. "L'Etat se réveille cent ans après", déplore-t-il encore.