Des élèves scolarisés à l'internat d'Amiens risquent de dormir dehors cet été

  • A
  • A
Des élèves scolarisés à l'internat d'Amiens risquent de dormir dehors cet été
Une délégation a été reçue à la préfecture, qui a assuré étudier les dossiers de ces élèves "au cas par cas". @ MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :

Treize jeunes migrants risquent de se retrouver à la rue à la fin de l'année scolaire, le 5 juillet. 

Treize jeunes migrants scolarisés au lycée professionnel de l'Acheuléen risquent de dormir dehors à la fin de l'année scolaire, faute d'hébergement, a rapporté Le Monde samedi

Aucune prise en charge si les jeunes sont considérés comme majeurs. Le 5 juillet prochain, ils vont devoir quitter l'internat jusqu'à la rentrée prochaine, mais tous n'ont pas de prise en charge par l'Etat : ceux qui ne sont pas considérés comme mineurs à l'issue d'un test osseux ne bénéficient d'aucune aide. Les associations d'aide aux migrants d'Amiens se mobilisent pour ces "mijeurs" (considérés comme majeurs par l'Etat, mineurs par les associations) et jeunes majeurs qui risquent de se retrouver à la rue, et vont devoir courir après une place en hébergement en appelant le 115 du Samu social.

Une délégation reçue à la préfecture. Une délégation a été reçue à la préfecture, qui a assuré étudier les dossiers de ces élèves - qui excellent souvent dans leurs formations - "au cas par cas". "Aucune solution concrète n’a été évoquée, ce sera selon leurs moyens, cela ne nous convient pas", a déclaré au Monde Didier Cardon, proviseur de l’établissement.