Départ en vacances : Les Français de plus en plus distraits sur la route

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

En ce week-end de chassé-croisé soyez prudents sur les routes ! Une étude indique que le manque de vigilance est l'un des premiers responsable des accidents mortels.

Bison Futé hisse le drapeau rouge ce samedi, alors que beaucoup de Français prennent la route des vacances. La prudence est donc de rigueur si vous prenez le volant, car même si le chiffre du nombre de victimes sur la route s'est légèrement amélioré au mois de juin, les Français ont pris de mauvaises habitudes, c’est du moins ce que révèle une enquête de la SANEF, l'opérateur autoroutier.

Le manque d'attention. D'après cette étude, les Français roulent plus vite, et oublient la pause toutes les deux heures. Un relâchement qui explique beaucoup d'accidents. En effet, dans la moitié des cas mortels, le problème c’est la vigilance, la somnolence. Mais aussi l’inattention, de plus en plus présente, à cause des smartphones, des SMS et autres mails que l’on écrit en conduisant, mais aussi les GPS et les alertes (bouchons, contrôles routiers, etc…), qui viennent perturber le conducteur.

Une voiture intelligente mais distractive... "Les outils qui rendent la voiture intelligente focalisent une partie de l’attention du conducteur. […] Ça n’est pas qu’il faille être rétrograde et dire qu’il ne faut pas qu’ils soient en place, mais il faut que le conducteur se rappelle à tout moment qu’il ne doit pas relâcher son attention sur la conduite", explique à Europe 1 Jean Mesqui, président de l’Association des sociétés françaises d’autoroutes.

Premier chassé-croisé de l'été. Autre préoccupation : la vitesse, responsable cette année d’un plus grand nombre d’accidents que les années précédentes. L’alcool, la prise de drogue et de médicament sont également en augmentation et sont responsable aujourd’hui de deux accidents mortels sur cinq. Avec le premier chassé-croisé de l’été et des ralentissements dans le sens des départs comme dans celui des retours, il convient donc de rester particulièrement vigilant.