Découvrez les nouveautés du brevet 2018

  • A
  • A
Découvrez les nouveautés du brevet 2018
Dans le brevet 2018, le contrôle continu compte autant que les épreuves finales. Image d'illustration. @ AFP/JOEL SAGET
Partagez sur :

Jeudi et vendredi, les élèves de 3ème vont plancher sur les épreuves du brevet, avec quelques nouveautés à la clef.

Il est le passage obligé des collégiens en France depuis 1947. Jeudi et vendredi, les élèves des classes de 3ème (830.000 l'an dernier) passent le diplôme national du brevet (DNB). La dernière version, instaurée par le gouvernement socialiste pour l'année 2017 aura fait long feu. Pour cette édition 2018 en effet, il y a eu de nouveau une réforme, parue au Journal Officiel le 29 novembre dernier. Au programme : un poids croissant octroyé à l'examen final et une architecture des épreuves plus classique

Les épreuves finales comptent autant que le contrôle continu

Alors que l'ancienne ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, avait décidé de favoriser le contrôle continu dans le calcul total des points du DNB, son successeur Jean-Michel Blanquer a pris une voie différente. Dans son ancienne version, la notation du brevet se répartissait entre 400 points pour le contrôle continu et 300 pour l'examen de juin, soit un total de 700 points. Cette division avait été critiquée car de nombreux élèves avaient ainsi réussi le brevet avant même de passer les épreuves : ils avaient en effet atteint la moyenne (350 points) grâce aux évaluations de l'année.

En 2018, le contrôle continu sera toujours évalué sur 400 points. Mais pour rééquilibrer la notation, les épreuves passées jeudi et vendredi pourront aussi rapporter maximum 400 points.

"L'élève est reçu s'il obtient 400 points sur 800", précise le ministère sur son site internet. La mention "Assez bien" sera donnée aux élèves ayant obtenu entre 480 et 560 points. Entre 560 et 640 points, la mention "bien" sera octroyée. Au-delà de 640 points, un élève recevra la mention "très bien".

Brevet des collèges, 1280x640

© AFP


Pour rappel, depuis 2016, le calcul du contrôle continu ne se fait plus avec l'addition des notes sur 20 obtenues dans l'année. Désormais, en fin d'année, "les professeurs évaluent les acquis des élèves prévus par le socle commun de connaissances, de compétences et de culture", détaille le site du ministère. L'addition de ces points "donne le résultat" du contrôle continu.

Le français et les mathématiques de nouveau à l'honneur

En 2017, français et histoire-géographie-enseignement moral et civique, couplés dans une même épreuve, avaient été noté sur 100 points. L'épreuve de sciences, mêlant mathématiques, SVT et physique-chimie, comptait elle aussi pour 100 points. L'épreuve orale, elle, pouvait rapporter jusqu'à 100 unités.

La version 2018 donne un poids croissant à deux épreuves en plus de les mettre davantage en valeur. Exit les épreuves organisées en blocs disciplinaires. Français et mathématiques sont renforcés en étant notés sur 100 points chacun. 50 points sont consacrés à l'histoire-géographie-enseignement moral et civique, 50 points pour les autres sciences dures, 100 points pour l'oral.

Concernant cette dernière épreuve, la version 2018 revient à ce qui se pratiquait avant 2017. Alors que l'an dernier, l'oral portait sur des enseignements interdisciplinaires, cette année, les élèves ont pu présenter un projet mené en histoire des arts.

Le calendrier du brevet 2018

depuis avril : les épreuves orales

jeudi 28 et vendredi 29 juin : les épreuves écrites

  • Jeudi : 9 h-10 h30 et 10 h 45-12 h15 : Français, 14 h 30-16 h30 : Mathématiques

  • Vendredi : 9 h-11 h : Histoire-géographie et enseignement moral et civique, 13 h 30-14 h30 : Sciences, 15 h-16 h30 : Langue vivante étrangère

mercredi 11 juillet : affichage des résultats dans les collèges

jeudi 20 et vendredi 21 septembre : sessions de remplacement

Septembre-octobre : remise du diplôme dans le cadre d'une cérémonie républicaine