Créteil : le conducteur qui a visé la mosquée hospitalisé d'office, sa garde à vue levée

  • A
  • A
Créteil : le conducteur qui a visé la mosquée hospitalisé d'office, sa garde à vue levée
L'homme a tenté de percuter des fidèles, mais a fini sa trajectoire dans un muret de la mosquée, sans faire de blessé.@ BENJAMIN CREMEL / AFP
Partagez sur :

Souffrant de schizophrénie, l'homme qui a tenté d'écraser des fidèles à la sortie de la mosquée de Créteil jeudi soir, a été hospitalisé en raison de son état de santé.

La garde à vue de l'homme qui a tenté de foncer en voiture jeudi sur des fidèles de la mosquée de Créteil va être levée, car il souffre de schizophrénie et doit être hospitalisé d'office, a annoncé vendredi le parquet.

"Incompatibilité avec la garde à vue". Son expertise psychiatrique a "conclu à l'incompatibilité de l'état de santé avec la garde à vue et à la nécessité d'une hospitalisation d'office" en psychiatrie, a indiqué le parquet de Créteil, dans le Val-de-Marne. Le certificat médical de cet Arménien de 43 ans mentionne "des propos délirants et incohérents", a-t-il ajouté.

Entendu à la fin de son séjour psychiatrique. Le parquet va ouvrir une information judiciaire. Il va également réclamer au juge d'instruction de prendre un mandat d'amener à son encontre. De quoi permettre à la police judiciaire du Val-de-Marne, chargée de l'enquête, d'entendre le prévenu au sortir de son séjour à l'hôpital.