COP21 : une exposition géante au Grand Palais

  • A
  • A
COP21 : une exposition géante au Grand Palais
@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

"L'esprit des Expositions universelles", selon ses initiateurs: le Grand Palais accueillera à Paris début décembre la manifestation "Solutions COP21".

"L'esprit des Expositions universelles", selon ses initiateurs: le Grand Palais accueillera à Paris début décembre la manifestation "Solutions COP21", dont le programme est dévoilé mardi et qui réunira entreprises, associations et personnalités actrices de la lutte contre le réchauffement climatique.

Montrer des solutions accessibles à tous. Cette exposition gratuite à destination du grand public proposera du 4 au 10 décembre, en marge de la conférence internationale sur le climat (COP21), toute une série d'événements afin "de prouver que les solutions existent et sont accessibles à tous", explique Gilles Berhault, président du Comité 21 et du Club France développement durable à l'initiative du projet. Pendant une semaine, 200 partenaires venus du milieu associatif, des scientifiques, des entreprises et des collectivités présenteront leurs solutions pour le climat, dans le domaine de l'énergie, du recyclage, des outils numériques ou encore des innovations alimentaires.

Scooters à hydrogène, voitures électriques... Le public pourra tester des voitures électriques, des scooters à hydrogène, tout savoir du cycle de vie de l'eau et de la gestion des déchets, échanger avec des chercheurs ou encore apprendre à cuisiner de manière plus soutenable pour la planète. Outre les démonstrations de ces solutions, la manifestation accueillera une "Nuit de l'innovation" le 4 décembre, des débats, des concerts et projections de films sur le climat, un forum d'emploi et de formation dédié aux métiers du développement durable, des ateliers pour les enfants ou encore des expositions artistiques.

Selon une étude Ifop pour Solutions COP21, à un mois du début de la COP21, 55% des Français disent avoir entendu parler de l'événement qui doit sceller les ambitions du monde pour lutter contre le réchauffement climatique. Ils n'étaient que 40% en septembre dernier.