"Concrete", premier club à ouvrir en continu 24 heures sur 24

  • A
  • A
"Concrete", premier club à ouvrir en continu 24 heures sur 24
"Cette autorisation de nuit, délivrée par la préfecture, souligne le renouveau des nuits parisiennes".@ LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

Le célèbre club de musiques électroniques amarré quai de la Rapée à Paris pourra être ouvert en continu 24 heures sur 24, une première en France.

La péniche-club "Concrete", célèbre club de musiques électroniques amarré quai de la Rapée à Paris, pourra être ouvert en continu 24 heures sur 24, une première en France qui en appelle d'autres dans la capitale, a indiqué la mairie de Paris lundi.

En continu les "samedimanche". "Cette autorisation de nuit, délivrée par la préfecture, souligne le renouveau des nuits parisiennes, aujourd'hui en avance par rapport aux autres capitales européennes", a fait valoir Frédéric Hocquard, délégué chargé de la nuit à la mairie de Paris. Ouvert en 2011, le "Concrete" s'est fait une place de choix dans le paysage florissant des lieux dédiés aux musiques électroniques. Se félicitant de l'obtention de la licence permettant au club d'ouvrir 24 heures sur 24, son responsable Aurélien Dubois a annoncé les premières ouvertures en continu, les "samedimanche", du samedi 22h jusqu'au lundi 2h du matin, à partir des 1er et 2 avril.

"Nous avons créé le buzz". Imputant le "dynamisme" des nuits parisiennes au travail de "cohabitation nocturne, de régulation mise en place par la mairie depuis trois ans", Frédéric Hocquard a affirmé qu'"à Paris, on se paye le luxe d'ouvrir des boîtes en ville", alors qu'"à Londres ou Berlin, on assiste à une tendance inverse : 30% des clubs ont fermé"."Avec cette autorisation, nous avons créé le buzz", a jugé le délégué de la mairie. "Nous sommes en discussion avec quatre, cinq autres clubs", a-t-il annoncé. 

Pour bénéficier de l'autorisation de nuit, les clubs doivent remplir certains critères, tels que l'absence de nuisances sonores, le respect du droit du travail ou l'adhésion au dispositif de prévention contre les drogues "Fêtez claire", a précisé la mairie.