Comment les profs de philo corrigent le bac

  • A
  • A
Comment les profs de philo corrigent le bac
@ JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Partagez sur :

Ils sont 170.000 et ils auront un peu moins de quinze jours pour rendre leurs copies.

Les élèves qui passent le bac dans la filière générale - ils sont 362.634 cette année - sont à mi-parcours des épreuves écrites. Au programme cette semaine : philo, histoire-géo, langue vivante 1. La semaine prochaine, ce sera maths en S, éco en ES et littérature en L le lundi, puis la langue vivante 2 et physique/maths ou histoire de l'art le mercredi. Le stress est donc en train de changer de camp : c'est maintenant aux correcteurs de jouer.

Un système de correction commun. Ils sont 170.000 et ils auront un peu moins de quinze jours pour rendre leurs copies. Chaque prof corrige entre 60 et 160 copies, en fonction des matières. Ceux qui corrigent la philo ont déjà les leurs en main. Comment s'organisent ils ? Eléments de réponse.

Benoit Casen est prof de philo. Il a récupéré 135 copies, mais ce n'est que lundi, après une première réunion où lui et ses collègues vont mettre en place un système de correction commun à partir de copies test, qu'il va s'y plonger. A son programme : deux dissertations, l'une sur le respect des lois, l'autre sur les croyances, et une explication de texte.

>> Les sujets et les corrections du bac, c'est par ICI

Rémunéré 5 euros la copie. Au total, c’est une bonne une cinquantaine d'heures de travail, pas forcément de tout repos. Lui compte en moyenne entre 20 et 30 minutes par copie. "Il y a un écueil, parce que c’est un réflexe qu’ont beaucoup les élèves, celui du relativisme absolu, qui consiste à dire ‘tout dépend de chacun, le beau, la justice. L’ignorant ? Cela dépend de chacun !’. Ce relativisme-là, c’est plus le signe d’une absence d’analyse que le signe d’une véritable réflexion".

Fin juin, il participera à nouvelle réunion pour harmoniser les notes entre elles, avant d'entrer le résultat final dans l'ordinateur de l'éducation nationale. Pour ce job en plus, il est rémunéré cinq euros la copie, comme l'ensemble des correcteurs du bac.