Il faudrait ne pas boire une goutte d'alcool avant 15 ans

  • A
  • A
Il faudrait ne pas boire une goutte d'alcool avant 15 ans
La brochure préconise de maintenir la bienveillance, même lorsque l'enfant devient majeur.@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Les spécialistes préconisent d'éviter la moindre goutte d'alcool avant 15 ans, puis d'encadrer la consommation. 

EXCLUSIF

C'est l'un des casse-têtes auxquels les parents d'adolescents sont très souvent confrontés : la consommation d'alcool chez les jeunes. La Fédération Addiction, et son association Oppelia, s'apprêtent à publier une brochure qui fixe des règles en fonction de l'âge, pour mieux aider les parents face aux comportements à risques.

Jusqu'à 15 ans : pas d'initiation à l'alcool. Pas même une goutte d'alcool, c'est ce que préconise la brochure. Pas même de trempage de lèvres dans le champagne lors d'un repas de famille, par exemple. Car contrairement à une idée reçue, former tôt un enfant à l'alcool ne l'empêche pas plus tard de boire trop.

Sans-titre-1

Entre 16 et 17 ans : l'alcool accompagné. A cet âge-là, il est impossible d'empêcher les enfants de sortir et d'être tentés. Autant, donc, fixer des règles. L'alcool est toléré, en petite quantité, et uniquement en présence d'adultes. Cela peut être, dans ce cas, lors d'un repas de famille, dans le but de faire découvrir à son enfant un bon vin, par exemple. Mais cela vaut surtout pour les soirées. Si elles se déroulent à la maison, l'association préconise de limiter la consommation à un ou deux verres maximum par adolescent, avec des parents qui restent sur place. A l'extérieur, en l'absence d'adultes, l'alcool doit rester interdit en principe. Bien sûr, le risque de transgression est grand mais le cadre permet d'éviter les dérapages incontrôlés.

Après 18 ans : l'autonomie. Impossible, là, d'interdire quoi que ce soit. Il faut cependant expliquer clairement à son enfant que le cerveau est encore en construction jusqu'à l'âge de 21 ans. Et qu'il est important de mettre la pédale douce, au moins jusque-là.