Comment expliquer le record d'impacts de foudre en France ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Alors que l'automne n'a même pas commencé, la France a déjà quasiment atteint le record de 700.000 impacts de foudre recensés sur une année.

Vous en avez certainement fait les frais depuis le printemps dernier : les orages ont été particulièrement nombreux cette année. À tel point que la France s'apprête à battre le record d'impacts de foudre remontant à plus de 20 ans. Alors, comment expliquer un tel phénomène ?

Déjà près de 700.000 impacts de foudre. L'image avait fait le tour des réseaux sociaux : le sommet de la Tour Eiffel frappé par un éclair, en mai dernier, mois qui avait compté à lui seul 26 jours d'orage.



En tout, 697.000 impacts de foudre ont été recensés depuis le 1er janvier. Nous ne sommes que début septembre et pour les spécialistes, il ne fait aucun doute que le record de 1995, et ses 700.000 impacts, sera battu. Il suffit d'un seul jour de gros temps pour effacer le record et faire entrer 2018, année exceptionnelle pour les orages, dans les livres d'histoire.

"Ce qui favorise les orages, c'est la rencontre d'un air chaud et d'un air froid et l'humidité. Ça a été le cas en mai puis lors de l'épisode caniculaire de l'été", explique à Europe 1 Stéphane Schmitt, expert foudre à Météorage. "Mais la canicule ne suffit pas, les explications sont à chercher plutôt du côté d'une succession de régimes météorologiques favorables", ajoute-t-il. L'année 2018 a déjà connu deux fois plus d'impacts de foudre qu'en 2016 et 2017, et ce n'est pas fini : l'automne arrive, et chaque année il concentre en moyenne 15% des impacts de foudre.