Comment bien dormir sans prendre de médicaments ?

  • A
  • A
Comment bien dormir sans prendre de médicaments ?
@ ROBERT FRANCOIS / AFP
Partagez sur :

Quelques conseils utiles : oublier le sport et la bouillotte, et préférer les légumes à la viande.

L'insomnie est le mal du siècle. En France, environ une vingtaine de millions de personnes souffrent de problèmes de sommeil. Et pour lutter contre ces troubles, nombreux sont ceux qui se jettent sur les somnifères et autres médicaments contre l'anxiété, avec les risques que cela comporte. Pourtant, il est possible de bien dormir sans médicament, c'est même le titre d'un ouvrage qui vient de sortir chez Odile Jacob.

La sophrologue Clémence Peix Lavallée y révèle les solutions qui marche vraiment, que l'on soit stressé, travailleur de nuit, insomniaque ou qu'on ait juste des difficultés pour s'endormir.

Avant de dormir, ou oublie la bouillotte ! Le principe de ce livre est simple, à chaque profil de mauvais dormeur, sa solution sans médicament. Par exemple, pour les personnes qui ont du mal à trouver le sommeil, on découvre que l'une des clefs, c'est parfois la chaleur corporelle. Pour s'endormir vite, c'est étonnant, mais il faut avoir froid, donc mettre tous ces organes au repos pour faire baisser sa température : ce qui veut dire ni sport, ni bain trop chaud ni bouillotte après 21h.

"Fixer son attention  sur quelque chose de précis". Par contre, une douche fraiche, passer la tête par la fenêtre quelques minutes ou mettre son pyjama au frigo peut aider à s'endormir plus facilement. Enfin, "compter les moutons" est au final une expression pleine de bon sens, explique la sophrologue Clémence Peix Lavallée : "l’idée, c’est de canaliser l’attention, d’empêcher de penser à ses problèmes, d’ouvrir des tiroirs. Je dois fixer mon attention  sur quelque chose de précis. Un très bon support, c’est le corps. Je fixe mon attention sur le front, les yeux, la mâchoire – et j’en profite pour la relâcher un peu.  On peut compter en arrière, de 100 à 0, et mon cerveau va se calmer. Si mon cerveau se calme, le centre du sommeil va prendre le relais".

Un dernier petit conseil pour ceux qui ont tendance à faire des insomnies. Pour arriver à se "recaler", la sieste est tout simplement interdite ! Et puis il ne faut pas oublier que l'alimentation joue un rôle sur le sommeil. Pour éviter les réveils nocturnes, le conseil à suivre est de ne pas sauter le dîner et d’éviter les aliments gras ou la viande, qui activent la vigilance. Préférez donc les légumes cuits et les féculents, comme le riz complet.