Chassé-croisé des vacances d'hiver : journée orange et déjà 140 km de bouchons

  • A
  • A
Chassé-croisé des vacances d'hiver : journée orange et déjà 140 km de bouchons
@ PIERRE ANDRIEU / AFP
Partagez sur :

Comme à l'accoutumée, les automobilistes devaient s'armer de patience pour les traversées de Chambéry et de Grenoble.

Un pic cumulé de 140 kilomètres de bouchons a été atteint samedi à 11H30 sur les routes des stations alpines, pour le plus grand chassé-croisé des vacances d'hiver, classé "noir" en Rhône-Alpes, selon le Centre régional d'informations et de coordination routières (CRICR). "Ça se passe plutôt bien ; on est légèrement en dessous des prévisions de Bison Futé et les conditions météo sont bonnes", a déclaré Severine Besson, co-directrice du CRICR Rhône-Alpes-Auvergne. Selon elle, beaucoup de vacanciers ont choisi de partir dès vendredi soir.

Des soucis vers Chambéry et Grenoble. Dans le sens des départs, classé "noir" par Bison Futé, les principales difficultés se situaient sur l'A43 entre Lyon et Chambéry, avec un cumul de 35 km de bouchons. Et notamment en Isère avec 20 km de bouchons entre le péage de Saint-Quentin-Fallavier et la Tour du Pin. Comme à l'accoutumée, les automobilistes devaient s'armer de patience pour les traversées de Chambéry et de Grenoble avec à chaque fois une dizaine de kilomètres de bouchons.

Sur la RN90, en direction d'Albertville, autre point névralgique desservant les stations de la Tarentaise, on dénombrait aussi une dizaine de kilomètres de bouchons. En fin de matinée, les accès aux stations ne posaient pas de problèmes particuliers, selon le CRICR. Dans le sens des retours, classé "orange" par Bison Futé, la circulation était encore fluide en fin de matinée, avec un cumul de 23 km de bouchons, principalement sur l'A43 Chambéry/Lyon et sur l'A40 Genève/Lyon avec 7 km de bouchons.

Pas de souci en train. Les vacanciers ayant choisi de voyager en train sont pénalisés par une grève des cheminots de Rhône-Alpes où six trains régionaux sur dix circulaient en moyenne sur l'ensemble de la région. A 11h, la situation était "conforme aux prévisions" et "sereine" dans les gares rhônalpines, selon la SNCF qui précise que 80% des circulations - éventuellement en bus de substitution - sont assurées depuis Chambéry, principal carrefour ferroviaire vers les stations de ski. "Les lignes Lyon-Modane et Lyon-Bourg-Saint-Maurice sont maintenues", ajoute la SNCF. Dimanche, ce sont "à minima" 90% des trains sur les axes Lyon-Grenoble, Lyon-Chambéry et Lyon-Annecy qui seront opérationnels, précise-t-elle.

Ce week-end est considéré comme "le plus chargé des vacances d'hiver 2016" car il fait coïncider les départs des personnes de la zone C, les derniers retours de ceux de la zone B, et les retours partiels pour ceux de la zone A.