Heure d'hiver : piétons, gare à vous en traversant la rue

  • A
  • A
Heure d'hiver : piétons, gare à vous en traversant la rue
@ REUTERS
Partagez sur :

Entre novembre et janvier, vingt piétons de plus meurent écrasés à cause du manque de luminosité.

C'est une conséquence du passage à l'heure d'hiver : entre les mois de novembre et janvier, 20 piétons de plus sont tués chaque mois sur le bord de la route. Pour alerter sur ce phénomène méconnu, Prévention Maif a lancé le 3 novembre une campagne de sensibilisation. Précisions.



reflechissez

"Réfléchir" dans tous les sens du terme. Le slogan de la campagne de Maif Prévention ? "Réfléchissez-vous". Car l'enjeu est d'inciter les piétons à se faire remarquer puisqu'avec l'heure d'hiver, il fait sombre le matin à l'heure où l'on part à l'école et le soir quand on rentre du travail.

Des piétons moins visibles. C'est précisément le matin et le soir, lorsqu'il fait noir, que la majorité des accidents ont lieu de novembre à janvier : les piétons sont en effet moins visibles quand ils traversent ou qu'ils marchent sur le bord de la route.

A VOIR AUSSI >> Le changement d'heure a-t-il un impact sur la santé ?

Peu de lampadaires en campagne. "Un jour, j'ai voulu traversé une petite route de campagne. Une voiture est arrivée en trombe. C'était en hiver et j'étais habillée en noir. Heureusement, c'était juste au départ du passage piéton donc j'ai pu reculer", a témoigné Chloé qui habite en région parisienne témoigne au micro d'Europe1. "A la campagne, il n'y a pas beaucoup de lampadaire, donc je suis avec mon téléphone en mode lampe torche et je fais des grands signes", explique la jeune femme.

Les astuces. Mais la technique "lampe torche" de Chloé n'est pas la plus indiquée car cela peut, au contraire, aveugler le conducteur. Il existe des mesures beaucoup plus efficaces selon Sophie Fégueux, médecin conseil à la Sécurité routière comme  essayer de mettre des vêtements plus clairs ou des couleurs plus vives ou mieux d'avoir des bandes retro-réfléchissantes. A mettre notamment sur le cartable des enfants. Et, pour les cyclistes, avoir un gilet retro-réfléchissant.

La vigilance des conducteurs. Mais tout n'est pas qu'une affaire de piétons : automobilistes et conducteurs de deux roues devraient ralentir surtout lorsqu'ils  passent d'une zone bien éclairée à un espace plus sombre. C'est, en effet, à ce moment-là que l'on a le plus de mal à distinguer les piétons.