C'est la rentrée des classes pour 12 millions d'enfants

  • A
  • A
C'est la rentrée des classes pour 12 millions d'enfants
Partagez sur :

REPRISE - Quelque 12 millions d'enfants ont repris le chemin de l'école mardi, après deux mois de vacances scolaires. 

L'ESSENTIEL

C'est reparti pour une année scolaire ! Quelque 12 millions d'enfants ont découvert ou retrouvé la cour de l'école, du collège ou du lycée après deux mois de vacances au lendemain de la rentrée des professeurs. Quelques nouveautés cette année mais pas de révolution au menu.

  • Les infos essentielles à retenir

• 12 millions d'élèves et 855.000 professeurs font leur grande rentrée aujourd'hui

• Principale nouveauté : les programmes d'enseignement moral et civique 

• Les parents "sont incités à signer la charte de la laïcité"

  • Les nouveautés de l'année

Pas de grosse révolution pour cette rentrée. Seuls les plus petits ont droit à de nouveaux programmes, axés sur le vocabulaire, le jeu et la socialisation. La maternelle, spécificité française, est définie comme "une école bienveillante". Leurs aînés vont découvrir les nouveaux programmes d'enseignement moral et civique (EMC), du CP à la terminale, qui doivent être plus concrets que l'éducation civique et faire la part belle aux débats et à l'argumentation. Les élèves de l'école élémentaire auront droit à une heure par semaine et ceux du secondaire à une heure tous les 15 jours, un horaire dédié, assuré majoritairement par les professeurs d'histoire et géographie mais pas uniquement. 

  • Najat Vallaud-Belkacem démine

Après avoir tenté de rassurer les enseignantsdans une interview au Parisien lundi, la ministre de l'Education nationale a décidé de s'adresser aux parents d'élèves. A partir de mardi, jour de la rentrée scolaire, une lettre de deux pages signée de la ministre sera diffusée dans les établissements, rapporte Le Progrès, qui publie des extraits du document. Najat Vallaud-Belkacem y défend les nouveautés de la rentrée, mais aussi celles qui entreront en vigueur l'année prochaine, et notamment la réforme du collège.

  • Les parents "incités à signer la charte de la laïcité" 

Pour "engager le dialogue avec les parents", ces derniers vont être "incités à signer la charte de la laïcité", une première. Cet acte permettra de "repérer s'il y a difficulté" et dans ce cas-là, le personnel enseignant pourra faire appel aux référents laïcité présents dans chaque académie, a déclaré lundi la ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem lors d'un déplacement à Dijon.

  • Du changement pour les vacances

À nouvelles régions, nouvelles vacances. Les congés scolaires s'adaptent en effet aux effets de la réforme territoriale. Concrètement, les académies des régions Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine, Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes, Basse-Normandie et Haute-Normandie changent de zone.

– Zone A : académies de Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon et Poitiers.

– Zone B : académies d'Aix-Marseille, Amiens, Caen, Lille, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Orléans-Tours, Reims, Rennes, Rouen et Strasbourg.

– Zone C : Créteil, Montpellier, Paris, Toulouse et Versailles.

  • Le nombre d'élèves en hausse

Les établissements français accueillent cette année plus d'élèves que lors de la rentrée précédente. Dans le détail, on dénombre cette année 2,2 millions de lycéens (+40.000), 3,3 collégiens (-27.000) et 6,8 millions d'écoliers (+27.300).

  • La cantine en hausse ?

Parents d'élèves, attention, la cantine de votre ou vos enfants devrait coûter plus cher cette année. La raison ? La baisse des dotations de l'État contraint de nombreuses communes qui ne l'avaient pas anticipé. C’est notamment le cas à Saint-Priest, près de Lyon, où le tarif minimum passe de 1 euro à 1,50 euro. A Nancy aussi, les tarifs vont augmenter. "Sur trois ans, on a prévu une augmentation de 15% pour éviter d’augmenter les impôts, pour éviter aussi d’augmenter la dette et continuer à investir", a expliqué Laurent Hénart, le maire de la ville. 

  • Des conseils pour les profs inexpérimentés

Certains profs effectuent leur baptême du feu ce mardi, bien que leur rentrée officielle était lundi. A destination des moins expérimentés - et des plus angoissés -, le site spécialisé Café pédagogique publie une série de recommandations: "Présentez-vous (je vous conseille de dire que vous êtes professeurs et non professeurs-stagiaires)", "vérifiez que la classe est occupée de façon équilibrée et interdisez que les premiers rangs soient vides", "ne vous montrez pas agressifs, du genre 'tout travail non fait sera sanctionné par un zéro et une exclusion' car cela crée une situation de rapport de force permanent".

  • La rentrée reportée à Montauban

En raison des intempéries, la préfecture du Tarn-et-Garonne va vivre une rentrée décalée. Les élèves de maternelle et de primaire feront en effet leur rentrée scolaire mercredi, compte tenu des dégâts subis par la ville, entre routes bloquées, accès à la gare coupés et transports scolaires suspendus.