Ces radars qui "grillent" les contrevenants au feu rouge

  • A
  • A
Ces radars qui "grillent" les contrevenants au feu rouge
Partagez sur :

Des radars vont désormais détecter les feux rouges "grillés" par les automobilistes. Les premiers appareils ont été installés en mars à Lille et sont en phase de test à Lyon.

Des radars d'un nouveau genre sont installés sur les routes françaises. Leur particularité : ils contrôlent les automobilistes qui passent au feu rouge. Paris, Lille et Lyon sont les premières à les expérimenter.

A la différence des radars de vitesse, ces appareils prennent deux photos à chaque fois. Le premier cliché prend l'arrière du véhicule avec la plaque d'immatriculation, et le 2ème prend le véhicule qui a grillé le feu rouge de face.

Les procès-verbaux sont centralisés à Rennes, comme pour les amendes pour excès de vitesse. L'automobiliste reçoit à son domicile une contravention de 135€ et se voit retirer 4 points sur son permis de conduire.

En parallèle à la mise en place des radars feux rouges, la sécurité routière réfléchit à modifier le fonctionnement des feux. On parle ainsi d'adopter le système anglo-saxon, où le feu clignote en même temps que le vert pendant quelques secondes avant que le feu passe au rouge. Un système de contrôle des distances de sécurité pourrait aussi bientôt voir le jour.

Si ces mesures peuvent susciter la grogne chez les automobilistes, la sécurité routière fait valoir de son côté que la mise en place des radars automatiques ont "fortement contribué à la baisse historique des accidents de la route que nous avons connue depuis la fin 2002".