Ces laboratoires qui inventent la nourriture de demain

  • A
  • A
Ces laboratoires qui inventent la nourriture de demain
@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Recréer de la viande… sans la viande ou fabriquer des haricots sous forme de boulette, c’est (presque) pour demain.

Samedi 3 et dimanche 4 décembre, c'est le Festival de l’alimentation à la cité des sciences à Paris. Plusieurs ateliers et conférences ont lieu pendant 2 jours à la Villette, avec de nombreux experts. Des ateliers aussi pour petits et grands. Première édition de rendez-vous consacré à l’alimentation, « A table en 2030 » se penche sur les défis de la demande alimentaire et de la gastronomie horizon 2030. A quoi ressemblera notre assiette en 2030 ?

Bientôt des haricots sous forme de boulette ? En 2030, ce n'est pas si loin, c'est dans moins de 15 ans. Les experts disent que les tendances actuelles vont s'affirmer encore davantage : on consommera encore moins de viande et encore plus de produits naturels, de légumes, de végétaux.

Dans les laboratoires, les chercheurs inventent la nourriture de demain à partir de protéines végétales : des steaks de légumes plus sophistiqués, des lentilles, des pois, des haricots sous forme de boulette. Facile à cuisiner et made in France...

"Un faux poulet a réussi à bluffer un critique culinaire". Et puis, comme la consommation de viande diminue, des entreprises réfléchissent aussi à recréer de la viande… sans la viande. Par exemple du faux poulet constitué de protéines végétales mais qui a l'air d'être de la vraie viande, explique Céline Laisné, directrice du cabinet Alim avenir. "Cela a vraiment le même goût, c’est ça qui est étonnant ! Un faux poulet lancé aux Etats-Unis a réussi à bluffer un critique culinaire qui a fait un test à l’aveugle. Cela vise plutôt les consommateurs flexitariens, donc pas forcément ceux qui veulent complètement remplacer la viande mais qui veulent réduire leur consommation".

Demain, la spiruline. De nouveaux ingrédients vont aussi intégrer nos assiettes dans les 15 ans qui viennent, disent plusieurs experts, comme la "spiruline", une micro-algue qui contient beaucoup de protéines, peut être utilisées fraiche ou séchée. Une sorte de pate verte qui contient beaucoup de vitamines, de minéraux et qui sera à l'avenir de plus en plus présente dans les pâtes, par exemple, ou les biscuits.