Centre pour SDF à Paris : Valls exprime la "détermination" de l'Etat

  • A
  • A
Centre pour SDF à Paris : Valls exprime la "détermination" de l'Etat
Le Bois de Boulogne devrait accueillir au printemps un important centre d'hébergement pour sans-abri.@ FRANCOIS GUILLOT / AFP
Partagez sur :

Le Premier ministre a assuré que l'Etat soutient le projet de centre d'accueil de sans-abri dans le 16e arrondissement, malgré la fronde d'élus et d'habitants.

Le bras de fer autour du futur centre pour SDF dans le 16e arrondissement de Paris se poursuit. Manuel Valls a exprimé mardi la "détermination" de l'Etat à soutenir ce projet, au cœur des beaux quartiers de la capitale, vivement contesté par des élus et des habitants de ce secteur

Le Premier ministre s'est également dit "profondément choqué" par les incidents qui ont entraîné lundi soir l'interruption d'une réunion d'information organisée par la mairie de Paris. "Rien ne peut justifier les insultes et les menaces dont la représentante de l'Etat (la secrétaire générale de la préfecture, ndlr) a fait l'objet" lors de cette réunion, a lancé Manuel Valls lors de la séance de questions à l'Assemblée nationale.

Des habitations en dur en bordure du bois de Boulogne. Lundi soir, à l'université Paris-Dauphine, les autorités publiques ont fait face à l'hostilité des riverains du 16ème arrondissement. Selon Libération, qui fait le récit détaillé de la soirée, le débat s'est rapidement embrasé au point de devoir être interrompu au bout de vingt-cinq minutes. Plusieurs insultes ont été proférées dans la salle. 

D'ici cet été, six habitations en dur visant à héberger des SDF devraient voir le jour dans l'allée des fortifications, qui borde le bois de Boulogne, entre la Porte de la Muette et la Porte d'Auteuil. Le futur centre pourra accueillir jusqu'à 200 sans-abri, des hommes mais aussi des femmes et des enfants.