Cazeneuve : Pâques, objet de "mesures de vigilance particulières"

  • A
  • A
Cazeneuve : Pâques, objet de "mesures de vigilance particulières"
Pour Pâques, une procession annuelle a lieu au Sacré-Cœur, à Paris.@ AFP
Partagez sur :

Dans ses vœux aux chrétiens pour Pâques, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a souligné que des mesures de vigilance avaient été prises. 

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a adressé vendredi ses vœux aux chrétiens de France pour Pâques, en soulignant que "des mesures de vigilance particulières ont été prises" pour assurer la protection des églises et temples, alors que le risque d'attentats reste élevé.

"Assurer la protection des églises et des temples". Dans un communiqué, le ministre chargé des cultes "adresse ses vœux pour que ces fêtes soient un moment de rassemblement, de partage et de joie". "Il rappelle que des mesures de vigilance particulières ont été prises pendant la semaine pascale par les forces de sécurité afin d'assurer, avec le concours des forces armées, la protection des églises et des temples", poursuit le texte.

Le contexte. Selon l'Intérieur, un "télégramme" a été envoyé aux préfets dès le 16 mars, puis a fait l'objet d'un "rappel" après l'arrestation du djihadiste Salah Abdeslam vendredi à Bruxelles, où des attentats ont fait mardi 31 morts et 300 blessés. La menace reste particulièrement élevée en France, où un projet d'attentat "à un stade avancé", selon Bernard Cazeneuve, a été déjoué après l'interpellation jeudi en région parisienne d'un djihadiste de 34 ans, Reda Kriket.

Même s'ils le sont moins qu'à Noël, les célébrations catholiques et cultes protestants sont très fréquentés à Pâques, la plus grande fête chrétienne, qui célèbre la résurrection de Jésus-Christ. De longues vigiles (ou veillées) pascales ont lieu le samedi soir. Le lendemain marque le dimanche de la Résurrection, avec d'autres messes et cultes. Les orthodoxes célébreront la "fête des fêtes" le 1er mai.