Canular homophobe : Cyril Hanouna rencontrera Marlène Schiappa mercredi

  • A
  • A
Canular homophobe : Cyril Hanouna rencontrera Marlène Schiappa mercredi
Cyril Hanouna est au coeur d'une polémique après un canular homophobe@ FRANCOIS GUILLOT / AFP
Partagez sur :

L'animateur a annoncé cette rencontre dans un tweet en plaisantant sur la tenue qu'il pourrait porter et l'association Aides a interpellé le patron de Canal+.

L'animateur de Touche pas à mon poste a annoncé sur Twitter qu'il allait rencontrer la secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes mercredi après-midi. Un rendez-vous très sérieux mais que l'animateur a toutefois réussi à tourner en dérision. La rencontre a été confirmée à Europe1.fr par l'entourage de Marlène Schiappa.

Une rencontre officielle. "Les chéris j'ai une rassrah je suis convoqué par la secrétaire d'État demain", a tweeté Cyril Hanouna mardi, précisant qu'il ne savait pas comment s'habiller. Le présentateur phare de C8 est au coeur d'une polémique depuis son canular jugé homophobe par des associations LGBT et dénoncé comme tel auprès du CSA. En direct dans son émission du 18 mai, il avait piégé un jeune homme avec une annonce postée sur un site de rencontre. 



La secrétaire d'État Marlène Schiappa avait exprimé le souhait de rencontrer Cyril Hanouna sur Franceinfo le 27 mai. Le rendez-vous est donc pris pour mercredi après-midi.


Aides interpelle le patron de Canal+ Vincent Bolloré

L'association de lutte contre le sida Aides a "interpellé" mardi le patron de Canal+ Vincent Bolloré pour le "mettre devant ses responsabilités" après le canular jugé homophobe de Cyril Hanouna sur C8, une chaîne du groupe. "Vincent Bolloré brille par son silence depuis le début de la polémique, nous avons voulu passer un cran au-dessus de Cyril Hanouna et interpeller directement le patron de la chaîne puisqu'il est aussi son fan n°1", a déclaré un porte-parole d'Aides, dont une "quinzaine de militants" se sont rassemblés mardi matin devant le siège de Canal+ à Issy-les-Moulineaux, près de Paris.

Ces militants ont mené une "manifestation éclair, d'une dizaine de minutes", selon Christian Andreo, directeur général adjoint de l'association. "Nous avons refait la 'déco' avec nos slogans 'TV Bolloré n'aime pas les LGBT', et 'C8 ou C Homophobe?' que nous avons placardés sur le mobilier urbain", a-t-il précisé. Canal+, de son côté, rappelle que Franck Appietto, directeur général de C8, a déjà exprimé des regrets et annoncé la diffusion, sur les antennes du groupe, d'"un message contre l'homophobie".