Canicule : "S'il y a un nouvel épisode comme en 2003, il risque d'y avoir encore des milliers de morts"

  • A
  • A
Partagez sur :

Pour Pascal Champvert, président de l'Association des directeurs au service des personnes âgées, interrogé mercredi sur Europe 1, il est nécessaire de "mieux aider les personnes âgées".

Des records de chaleur devraient encore être battus mercredi notamment dans l'ouest de la France. Soixante-six départements ont été placés en vigilance orange canicule mercredi. Les personnes fragiles doivent être particulièrement prudentes notamment les séniors. Pascal Champvert, président de l'Association des directeurs au service des personnes âgées, veut éviter que le drame de la canicule de 2003 ne se reproduise.

Des milliers de morts ? "Nous n'avons pas rattrapé les retards français qui existaient en 2003. Il n'y aura sans doute pas 15.000 morts si l'on connaît le même épisode climatique qu'en 2003, mais malheureusement je crains qu'il y ait encore des milliers de morts", déplore-t-il.

Un meilleur accompagnement. Pour le président de l'Association des directeurs au service des personnes âgées, un meilleur accompagnement est nécessaire pour changer les choses. "S'il faut accompagner les personnes dans des salles climatisées, s'il faut régulièrement les rafraîchir, tout cela ça prend du temps. Mieux aider les personnes âgées en cas de canicule mais aussi tout au long de l'année, c'est faire en sorte qu'elles soient mieux accompagnées autant en établissement qu'à domicile et qu'on passe plus de temps au quotidien auprès d'elles".