Canicule : comment se rafraîchir en ville ?

  • A
  • A
Canicule : comment se rafraîchir en ville ?
Miroirs d'eau et autres fontaines peuvent vous rafraîchir lors des fortes chaleurs.@ PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :

Points d'eau, astuces pour mieux dormir la nuit… Europe1.fr vous donne quelques clés pour que les fortes chaleurs soient plus supportables en milieu urbain.

Prenez une agglomération de plusieurs centaines de milliers de personnes, ajoutez des températures au-dessus de la barre des 30 degrés, enlevez toute possibilité de se baigner en mer et vous obtiendrez ainsi une idée assez fidèle de la canicule dans les grandes villes en ce début de mois d'août. Plus de 33 degrés à Paris, 35 à Strasbourg, 38 à à Lyon… Le mercure va encore grimper dans les prochains jours, et le besoin de se rafraîchir va lui aussi devenir une nécessité de plus en plus impérieuse. Heureusement, il existe quelques astuces pour échapper à la fournaise d'un été caniculaire en pleine ville, plus chaude que la campagne.

À la maison

En journée, fermez tout. Volets, fenêtres, rideaux… L'idée est de préserver au maximum votre logement de la chaleur extérieure en créant une barrière thermique efficace. Une fois le soleil presque couché, ouvrez les fenêtres et laissez les volets fermés. Dans le même temps, si vous le pouvez, faites une lessive de vos draps (légers), que vous allez étendre à la fenêtre en début de soirée. En séchant, ils vont humidifier l'appartement au crépuscule.

Pour la nuit, difficile de s'endormir avec des températures qui ne vont pas descendre sous les 25 degrés. Commencez déjà par trouver une place au réfrigérateur pour y déposer votre oreiller pendant quelques heures, cela aidera votre corps à se rafraîchir avant l'endormissement. Côté rythme de vie, on mange léger, on évite l'alcool et on se couche un peu plus tard que d'habitude. Et avant de terminer la journée, prendre une douche fraîche peut vous aider à mieux supporter la chaleur de la nuit. Pas trop froide, cependant : si le jet d'eau est glacé, le corps va produire de la chaleur pour se remettre à 37 degrés et le résultat sera contraire à l'effet recherché.

En revanche, on oublie le ventilateur la nuit : non seulement il va déplacer des poussières qui peuvent gêner les personnes soumises à des allergies, mais cette source d'air frais va assécher les sinus. "Si la sécheresse est vraiment extrême, votre corps pourrait alors produire plus de mucus pour essayer de les soulager. Vous allez ainsi vous retrouver avec le nez bouché et des maux de tête", explique Mark Reddick dans le magazine américain Sleep Advisor.

En ville

Lorsque vous sortez, prenez une bouteille d'eau avec vous pour le trajet afin de vous hydrater dans des lieux confinés et potentiellement très chauds, comme le métro ou l'habitacle d'une voiture.

Ensuite, vérifiez si des points d'eau existent sur votre chemin ou non loin de votre lieu de travail. Plusieurs grandes villes les ont listés et partagés via Twitter. Lyon a ainsi publié une carte des points frais de la ville, Paris en a fait de même avec ses 822 "îlots de fraîcheur", tandis que Strasbourg a enclenché le niveau 3 de son plan canicule, mardi. De nombreuses villes ont par ailleurs publié des recommandations à l'usage des personnes les plus fragiles sur leur site Internet.

Des parcs peuvent restent aussi ouverts plus tard en soirée, voire toute la nuit, comme 13 espaces verts à Paris. Ce n'est pas forcément une raison pour faire votre footing trop tard, une fois les températures plus clémentes, car le corps met plus de temps à refroidir.

Attention enfin à la baignade dans les cours d'eau des grandes villes : Paris rappelle par exemple qu'il est interdit de piquer une tête dans la Seine et les canaux, interdiction rappelée après la mort récente de deux personnes au bassin de la Villette lors du premier épisode caniculaire, fin juillet.