Calvados : le braqueur mis en fuite par sa victime condamné à 6 mois ferme

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le malfaiteur, armé d'un pistolet, avait fini par fuir sous les coups de la patronne du bar-tabac qu'il espérait braquer.

Il ne s'attendait certainement pas à un tel accueil. Le braqueur d’un bar-tabac du Calvados, mis en fuite par sa propriétaire, a été condamné lundi à six mois ferme en comparution immédiate. Nathalie Leclerc-Pelant, la patronne de l’établissement, avait réussi vendredi 15 avril à mettre en fuite son agresseur, un jeune homme de 21 ans, armé, et qui était finalement revenus sur les lieux de l'agression avant d’être interpellé par les gendarmes.

Un coup de feu. "Il est rentré avec son pistolet […] Il a crié : ‘Remplis le sac, c’est un braquage !’", raconte cette femme de 43 ans, gérante du Bocage-Normand de Champ-du-Boult, au micro d’Europe 1. "Je lui ai dit : ‘Tu te crois où ? dans une banque ? T’arrêtes de braquer ton flingue sur moi, ça commence à bien faire !’ […] Il a tiré une balle, heureusement que je l’ai esquivée, sinon je la prenais dans le ventre", poursuit-t-elle.

"Ça calme". Un client était notamment venu en aide à Nathalie, tentant de repousser le braqueur à coups de chaise. Un quart d'heure après avoir pris la fuite, ce dernier est revenu sur les lieux de l'agression, s'étant notamment aperçu qu'il avait laissé tomber son chargeur. Il a pu être appréhendé par plusieurs clients, avant que les gendarmes, prévenus entre-temps, arrivent pour l'interpeller. "Il n’avait pas plus de remords que ça. Il a dit ‘personne n’a été blessé. Il n’y a pas mort d’homme.’ J’ai trouvé ça un peu fort…", explique Nathalie qui concède, malgré le sang-froid dont elle a fait preuve face au malfaiteur : "J’ai pas eu peur, mais ça calme."