Calais : 2.000 migrants de la "Jungle" "persistent" à vouloir "rejoindre l'Angleterre"

  • A
  • A
Calais : 2.000 migrants de la "Jungle" "persistent" à vouloir "rejoindre l'Angleterre"
Pour l'association L'auberge des migrants, ceux qui ne veulent pas quitter Calais veulent rejoindre à tout prix la Grande-Bretagne. Image d'illustration.@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Selon un président d'association, l'évacuation en fin de semaine risque d'être plus mouvementée avec des migrants qui ne veulent pas quitter Calais. 

Christian Salomé, président de l'association L'auberge des migrants, a invité lundi à la prudence sur le déroulement de l'évacuation totale des migrants de la "Jungle" de Calais, estimant que 2.000 personnes "ne veulent pas partir" et poursuivent leur rêve d'Angleterre.

"Inquiet pour la fin de semaine". "Pour le moment ça se passe bien parce que ce sont des gens qui attendaient avec impatience de partir", a déclaré Christian Salomé, alors que le premier car a quitté le camp tôt lundi en direction d'un CAO en Bourgogne. Mais le responsable associatif s'est dit "beaucoup plus inquiet pour la fin de la semaine, quand il ne restera que les gens qui ne veulent pas partir et qui veulent persister à rejoindre l'Angleterre".

"Un certain nombre de résistances". Selon lui, les autorités et les associations sur place estiment que 2.000 personnes sont réticentes à quitter la "Jungle" pour être réparties dans l'un des 450 CAO en France. "C'est un chiffre assez concordant" entre ces deux parties, a-t-il aussi précisé. "Il y a un certain nombre de résistances", a affirmé de son côté Pierre Henry, le directeur de France Terre d'Asile, interrogé par BFMTV. Cela concerne des migrants qui "n'ont pas compris" le dispositif ou qui "souhaitent à toutes fins", c'est-à-dire à toute force, "rejoindre la Grande-Bretagne."