Bourse au mérite : le décret publié, la polémique repart

  • A
  • A
Bourse au mérite : le décret publié, la polémique repart
@ AFP
Partagez sur :

Les boursiers qui auront la mention très bien au bac ne recevront plus que 900 euros par an, au lieu de 1.800 euros. La droite s'empare du dossier.

La polémique sur la réforme du collège à peine retombée, un nouveau front s'ouvre contre la ministre de l'Education nationale. En cause, un décret publié jeudi dernier qui divise par deux les bourses au mérite.

Que prévoit le décret ? Les lycéens boursiers qui décrocheront leur bac avec mention très bien cette année auront bien une bourse au mérite complémentaire à la bourse versée sur critères sociaux. Mais au lieu de percevoir 1.800 euros par an comme leurs prédécesseurs, ils ne toucheront plus que la moitié, soit 900 euros.

Combien d'étudiants concernés ? Environ 7.000 nouveaux bacheliers sont concernés chaque année par cette bourse, qui est renouvelable pendant deux ans.

Un feuilleton qui n'en finit pas ... Cette bourse au mérite n'en finit pas d'empoisonner le gouvernement. Lorsqu'en juillet 2014, une circulaire du ministère avait programmé la suppression progressive de ces bourses dans le cadre d'un redéploiement des aides étudiantes, l'association "Touche pas à ma bourse, je la mérite" avait déposé une requête en référé.

La ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem estimait alors que ce dispositif était "moins efficace" pour "la réussite du plus grand nombre" qu'une augmentation du nombre de boursiers sur critères sociaux. Mais le Conseil d'Etat avait suspendu provisoirement cette circulaire en octobre, jugeant qu'il y avait un "doute sérieux sur la légalité" de cette disposition, et en février une autre circulaire avait alors rétabli la bourse au mérite.

Depuis la publication du décret, la polémique ne cesse d'enfler, notamment sur les réseaux sociaux. Plusieurs ténors de l'opposition ont tweeté leur désapprobation. Nouvelle trahison de François Hollande! Il voulait faire de la jeunesse SA priorité … mais divise par 2 les #boursesaumérite !", s'emporte Bruno Le Maire.  "Vraiment ce gouvernement a un problème avec l’excellence et l’effort", a réagi l’ex-ministre Valérie Pécresse. "Non, la méritocratie n'est pas un gros mot en France", a renchéri Laurent Wauquiez.

 

Un recours en justice ? L'association "Touche pas à ma bourse, je la mérite" a aussi repris du service. "Pétition en ligne, messages sur Twitter, et menace de déposer un recours devant la justice. "Enlever 100 euros par mois pour des étudiants, ça revient à faire baisser parfois jusqu’à 20 % leur revenu total. A l'approche du bac, c’est un très mauvais message. Ça revient à dire “ne révisez pas pour gagner un point ou deux sur votre moyenne, de toute manière vous n’aurez pas d’aides" confie à 20 Minutes Antoine Vermorel, cofondateur de l'association.

 

>> Décrocher une mention au bac, ça sert encore à quelque chose ? La réponse en vidéo : 


Bac : avoir une mention au bac sert-il encore à...par Europe1fr